Les Enfants Avenir https://les-enfants-avenir.com Ressources et accompagnement pour l'Instruction En Famille Fri, 24 Jan 2020 06:00:00 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.3.2 Vous trouverez ici des conseils et des ressources dans le but de se simplifier l'instruction en famille.<br /> Vous découvrirez également des interviews de familles pratiquant la vie sans école. Cela peut vous aider à voir comment elles s'organisent, quelques exemples pour cette vie hors sentiers.<br /> <br /> Vous pourrez trouer des informations dans différentes cathégories :<br /> <br /> l'instruction en famille<br /> les apprentissages<br /> la pédagogie Montessori<br /> la pédagogie Freinet,<br /> la pédagogie Charlotte Mason, <br /> les apprentissages informels, l'unschooling<br /> la bienveillance<br /> ... Marion clean Marion mbillon2000@yahoo.fr mbillon2000@yahoo.fr (Marion) les enfants avenir Les Enfants Avenir https://les-enfants-avenir.com/wp-content/uploads/2018/12/podcast-les-enfants-avenir.jpg https://les-enfants-avenir.com 153893606 Des métiers compatibles avec les enfants en instruction en famille, est-ce possible ? https://les-enfants-avenir.com/metiers-avec-enfants/ Sat, 21 Dec 2019 16:02:00 +0000 https://les-enfants-avenir.com/?p=1897 https://les-enfants-avenir.com/metiers-avec-enfants/#comments https://les-enfants-avenir.com/metiers-avec-enfants/feed/ 2 <p>Venez ecouter un podcast "Des idées de travail compatible avec l'ief" et en savoir plus sur les métiers compatibles avec les enfants en IEF.</p> <p>L’article <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com/metiers-avec-enfants/">Des métiers compatibles avec les enfants en instruction en famille, est-ce possible ?</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com">Les Enfants Avenir</a>.</p> Cela fait un an que j’ai publié l’article : Des idées de travail compatible avec l’instruction en famille. C’est l’article le plus lu du blog, celui que vous, chers lecteurs, vous préférez. Faire un métier AVEC ses enfants et leur laisser la possibilité de vivre sans école… j’avoue que ça donne envie !

Par conséquent, j’ai décidé de le remettre au goût du jour et surtout d’enregistrer le podcast pour simplifier la vie de ceux et celles qui n’ont pas trop le temps de le lire ! Vous pouvez ainsi le télécharger et l’écouter dans les transports, en voiture où encore en surveillant vos enfants qui jouent dehors.

Voici l’article écrit du podcast : Des idées de travail compatible avec l’ief

L’instruction en famille est un choix. Est souvent de ce choix découlent plusieurs conséquences : un des deux parents doit se dégager du temps pour s’occuper des enfants (voir les deux parents), le budget familial doit souvent être revu à la baisse, le rythme effréné de nos vies peut parfois se mettre en pause (nous avons le droit de prendre le temps), paradoxalement nous avons moins de temps pour nous, adultes, on se questionne alors sur notre mission de vie

Si vous souhaitez approfondir sur ces sujets, voici les articles complémentaires :

Pour aller plus loin 

Au début de l’article, je dis :

Est-ce une obligation de tout lâcher, professionnellement parlant, de faire un choix entre les enfants et le travail ? En effet nous pouvons avoir envie de continuer notre travail, ou d’en choisir un autre.

J’ai envie de rajouter : 

Lorsque nous choisissons de passer tout notre temps avec nos enfants, nous avons parfois l’impression de nous oublier. Le fait de se réorienter, petit à petit, vers une activité choisie, en accord avec nos valeurs et nos disponibilités, peut donner une impression de liberté.

Je m’explique. Lorsque je vais garder les brebis sans les enfants ou lorsque je m’isole quelques heures pour écrire pour mon blog, je me fais du bien, j’ai une sensation de plénitude.

C’est du travail, OK. Mais c’est un travail que j’ai choisi et qui me plait. Et tous ceux qui s’occupent de leurs enfants à temps plein, je suis sûre que vous me comprendrez : parfois, aller travailler est plus facile que de gérer nos chers petits. 

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! J’aime passer du temps avec eux et je ne voudrais pour rien au monde qu’ils retournent à l’école. Mais l’alternance est salvatrice, ça permet de se ressourcer émotionnellement et d’être ainsi plus disponible, n’est-ce pas ?

D’où l’importance de prendre le temps d’aller vers un nouveau métier, si l’ancien ne vous plaisait pas, vers un nouveau projet, pleinement choisi et désiré.

Organisation

S’arranger avec les horaires de votre conjoint

Il faut apprendre à déléguer. Je parle pour moi, ça n’a pas toujours été facile au départ d’admettre que leur papa pouvait également offrir du temps de qualité à nos enfants. J’avais cet espèce d’égo mal placé qui me faisait dire que je faisais mieux que lui, que les enfants avaient plus besoin de leur maman que de leur papa. Et bien, figurez-vous que c’est faux ! Et oui, je vous assure 🙂 Non, sans rire, dès que j’ai réussi à lâcher prise et à prendre du temps pour moi en confiant les enfants sereinement à Rico, ça a été du pur bonheur, pour eux et pour moi…

Bref, tout ça pour dire : foutons la paix aux conjoints et à leur façon de faire, je vous promets, c’est pour notre bien ! Et puis, une fois que je suis sortie de ce cercle vicieux, les enfants et leur papa ont pu enfin construire leur relation.

Métiers faisables avec les enfants en IEF

Assistante maternelle : suite à des retours d’expériences, il s’avère parfois difficile d’avoir l’approbation de son contrôleur (je ne sais pas si ça se dit comme ça) dans le cas d’instruction en famille. Il faut alors justifier que l’instruction se « donne » en dehors des temps d’accueil. Si vous êtes en unschooling, à priori, ça ne pose pas de soucis.

Artiste fait partie des métiers faisables avec des enfants en IEF

Les métiers d’art ou de création comme couturière, cuisinière-conserverie, artiste, créatrice de bijoux, musicienne, peintre, sculpteuse… peuvent être de véritables opportunités pour vos enfants de développer leurs propres talents. Ils vous voient exercer une activité-passion, et à mon sens, c’est le meilleur exemple que nous pouvons donner aux enfants. Ce n’est pas pour ça qu’ils feront la même activité, mais plutôt, ils verront la plénitude que procure le fait d’exercer sa passion et d’en faire son métier.

Remarque, c’est valable pour tous les métiers-passions, pas seulement l’art et la création. Mais certains métiers sont parfois plus difficiles à partager avec les enfants. Je pense à écrivain, traductrice, sage-femme, infirmière…

Une dernière parenthèse : pour exercer un métier tout en ayant un enfant à ses côtés, il ne faut pas que ce soit trop stressant et que l’enfant en pâtisse. Pour ne pas perdre de vue cet aspect là, je vous invite à visiter le site de  Catherine Dumonteil-Kremer qui regorge d’articles et d’idées bienveillants. C’est ici.

À quels autres métiers à faire avec les enfants pensez-vous ?

Je compte sur vous pour partager vos idées, vos expériences si vous connaissez d’autres métiers que l’on peut exercer tout en ayant les enfants en IEF. Faites naître des vocations !

L’article Des métiers compatibles avec les enfants en instruction en famille, est-ce possible ? est apparu en premier sur Les Enfants Avenir.

]]>
Venez ecouter un podcast "Des idées de travail compatible avec l'ief" et en savoir plus sur les métiers compatibles avec les enfants en IEF. Cela fait un an que j’ai publié l’article : Des idées de travail compatible avec l’instruction en famille. C’est l’article le plus lu du blog, celui que vous, chers lecteurs, vous préférez. Faire un métier AVEC ses enfants et leur laisser la possibilité de vivre sans école… j’avoue que ça donne envie !



Par conséquent, j’ai décidé de le remettre au goût du jour et surtout d’enregistrer le podcast pour simplifier la vie de ceux et celles qui n’ont pas trop le temps de le lire ! Vous pouvez ainsi le télécharger et l’écouter dans les transports, en voiture où encore en surveillant vos enfants qui jouent dehors.



Voici l’article écrit du podcast : Des idées de travail compatible avec l’ief



L’instruction en famille est un choix. Est souvent de ce choix découlent plusieurs conséquences : un des deux parents doit se dégager du temps pour s’occuper des enfants (voir les deux parents), le budget familial doit souvent être revu à la baisse, le rythme effréné de nos vies peut parfois se mettre en pause (nous avons le droit de prendre le temps), paradoxalement nous avons moins de temps pour nous, adultes, on se questionne alors sur notre mission de vie…



Si vous souhaitez approfondir sur ces sujets, voici les articles complémentaires :



* L’instruction en famille et la mission de vie* Quel budget pour l’instruction en famille* Comment concilier IEF et productivité (c’est ici que je vous parle d’organisation)



Pour aller plus loin 



Au début de l’article, je dis :



Est-ce une obligation de tout lâcher, professionnellement parlant, de faire un choix entre les enfants et le travail ? En effet nous pouvons avoir envie de continuer notre travail, ou d’en choisir un autre.



J’ai envie de rajouter : 



Lorsque nous choisissons de passer tout notre temps avec nos enfants, nous avons parfois l’impression de nous oublier. Le fait de se réorienter, petit à petit, vers une activité choisie, en accord avec nos valeurs et nos disponibilités, peut donner une impression de liberté.



Je m’explique. Lorsque je vais garder les brebis sans les enfants ou lorsque je m’isole quelques heures pour écrire pour mon blog, je me fais du bien, j’ai une sensation de plénitude.



C’est du travail, OK. Mais c’est un travail que j’ai choisi et qui me plait. Et tous ceux qui s’occupent de leurs enfants à temps plein, je suis sûre que vous me comprendrez : parfois, aller travailler est plus facile que de gérer nos chers petits. 



Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! J’aime passer du temps avec eux et je ne voudrais pour rien au monde qu’ils retournent à l’école. Mais l’alternance est salvatrice, ça permet de se ressourcer émotionnellement et d’être ainsi plus disponible, n’est-ce pas ?



D’où l’importance de prendre le temps d’aller vers un nouveau métier, si l’ancien ne vous plaisait pas, vers un nouveau projet, pleinement choisi et désiré.



Organisation



S’arranger avec les horaires de votre conjoint



Il faut apprendre à déléguer. Je parle pour moi, ça n’a pas toujours été facile au départ d’admettre que leur pap...]]>
Marion clean 10:15 1897
Les enfants en parlent : Tilouann et Loon https://les-enfants-avenir.com/les-enfants-en-parlent-tilouann-et-loon/ Wed, 04 Sep 2019 14:13:40 +0000 https://les-enfants-avenir.com/?p=1703 https://les-enfants-avenir.com/les-enfants-en-parlent-tilouann-et-loon/#respond https://les-enfants-avenir.com/les-enfants-en-parlent-tilouann-et-loon/feed/ 0 <p>Venez découvrir une interview d'enfants en instruction en famille : "les enfants en parlent". Cette fois-ci c'est Tilouann et Loon.</p> <p>L’article <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com/les-enfants-en-parlent-tilouann-et-loon/">Les enfants en parlent : Tilouann et Loon</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com">Les Enfants Avenir</a>.</p> Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais j’ai interviewé plusieurs familles pratiquant l’IEF. C’était une extraordinaire expérience, très enrichissante, qui m’a permis de me rendre compte que l’instruction en famille était pratiquée par différents profils de familles : des gens avec un gros revenu ou au contraire avec très peu de revenus, des familles monoparentales ou recomposées, des familles nombreuses ou avec un enfant unique…

Et puis je me suis dit : pourquoi ne pas demander aux principaux concernés ce qu’ils en pensent ? Je pensais bien-sûr aux enfants.

Je commence donc cette série d’interviews avec mes enfants… Ça peut être sympa de savoir ce qu’ils vivent, comment ils appréhendent leur situation, leur différence ou leur chance, suivant le point de vue.

J’ai toujours adoré écouter les émissions de radio avec les enfants à la une, avec leur petite voix claire et attendrissante. Et puis je trouve important de leur donner la parole, de leur laisser une vraie place… C’est valorisant et tellement juste pour eux…Je suis sûre que nous allons apprendre beaucoup !

C’est à vous

Quel souvenir gardez-vous de la place de votre parole lorsque vous étiez enfant ? Est-ce que ça vous aurait plu d’être interviewé ?

L’article Les enfants en parlent : Tilouann et Loon est apparu en premier sur Les Enfants Avenir.

]]>
Venez découvrir une interview d'enfants en instruction en famille : "les enfants en parlent". Cette fois-ci c'est Tilouann et Loon. Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais j’ai interviewé plusieurs familles pratiquant l’IEF. C’était une extraordinaire expérience, très enrichissante, qui m’a permis de me rendre compte que l’instruction en famille était pratiquée par différents profils de familles : des gens avec un gros revenu ou au contraire avec très peu de revenus, des familles monoparentales ou recomposées, des familles nombreuses ou avec un enfant unique…



Et puis je me suis dit : pourquoi ne pas demander aux principaux concernés ce qu’ils en pensent ? Je pensais bien-sûr aux enfants.



Je commence donc cette série d’interviews avec mes enfants… Ça peut être sympa de savoir ce qu’ils vivent, comment ils appréhendent leur situation, leur différence ou leur chance, suivant le point de vue.



J’ai toujours adoré écouter les émissions de radio avec les enfants à la une, avec leur petite voix claire et attendrissante. Et puis je trouve important de leur donner la parole, de leur laisser une vraie place… C’est valorisant et tellement juste pour eux…Je suis sûre que nous allons apprendre beaucoup !



C’est à vous



Quel souvenir gardez-vous de la place de votre parole lorsque vous étiez enfant ? Est-ce que ça vous aurait plu d’être interviewé ?
]]>
Marion clean 5:56 1703
Moments partagés : la R.A.M m’interviewe ! https://les-enfants-avenir.com/moments-partages-la-r-a-m-minterviewe/ Thu, 01 Aug 2019 12:53:25 +0000 https://les-enfants-avenir.com/?p=1658 https://les-enfants-avenir.com/moments-partages-la-r-a-m-minterviewe/#respond https://les-enfants-avenir.com/moments-partages-la-r-a-m-minterviewe/feed/ 0 <p>Wahou ! Est-ce que je deviens célèbre ? Une radio me demande si je veux bien être interviewée ! Mais non, calme toi Ginette, c’est la radio locale des Hautes Alpes, la R.A.M… N’empêche que je suis fière de partager ça avec vous, sur mon blog. En plus, j’adore la R.A.M. C’est une radio libre et associative. Elle est sans publicité et rien que ça, j’adore ! Les initiales veulent dire : Radio Alpine Meilleure. Je vous conseille de la découvrir sur internet, c’est vraiment une belle radio. Certes, elle est à vocation locale, mais les sujets sont divers et variés et la musique toujours de qualité. Vous pouvez cliquer ici pour l’écouter. Mon fils a été, il y a quelque temps dans leurs locaux pour assister à l’enregistrement et la transmission en direct des informations. J’ai écrit cette information dans un de mes articles : Comment je prépare notre contrôle pédagogique, suite. Une de mes lectrices en a parlé à son beau-frère, je crois, qui anime l’émission « Moments partagés ». J’en profite pour la remercier, j’ai passé un très bon moment à échanger autour du sujet de l’instruction en famille. Les points abordés : Nous parlons brièvement de mon parcours puis de mon activité d’institutrice, de bergère (3’46) pour revenir ensuite à mon activité d’institutrice (8’10) et donc comment j’en suis arrivée là. Nous abordons les différents choix pédagogiques qui s’offrent aux familles lorsqu’ils décident de s’occuper de l’instruction de leurs enfants (13’28), de la loi concernant l’IEF et bien sûr des contrôles pédagogiques, le package, quoi ! (15’20). Je vous dévoile quel est le plus grand défaut de l’école pour notre famille (13’28), de nos choix familiaux, de la façon dont je vois que mes enfants progressent (20’30) ou encore de la façon dont on peut apprendre sans programme (21’30). Nous abordons le sujet des ressources disponibles pour l’instruction en famille (30’18), de réseaux existants dans les hautes alpes. Ensuite le budget des familles pratiquant l’instruction en famille est évoqué (36’36). Est-ce que ça coûte cher pour tout le monde ? Enfin, nous parlons du blog Les Enfants Avenir (41’22). Je vous laisse donc découvrir cette interview. Il vous suffit de cliquer sur le lecteur au début de cet article ! C’est à vous ! Dites-moi ce que vous en avez pensé dans les commentaires, ça m’aidera à progresser dans ma pratique et peut-être à mieux vous accompagner !</p> <p>L’article <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com/moments-partages-la-r-a-m-minterviewe/">Moments partagés : la R.A.M m’interviewe !</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com">Les Enfants Avenir</a>.</p> Wahou ! Est-ce que je deviens célèbre ? Une radio me demande si je veux bien être interviewée !

Mais non, calme toi Ginette, c’est la radio locale des Hautes Alpes, la R.A.M…

N’empêche que je suis fière de partager ça avec vous, sur mon blog. En plus, j’adore la R.A.M. C’est une radio libre et associative. Elle est sans publicité et rien que ça, j’adore ! Les initiales veulent dire : Radio Alpine Meilleure. Je vous conseille de la découvrir sur internet, c’est vraiment une belle radio. Certes, elle est à vocation locale, mais les sujets sont divers et variés et la musique toujours de qualité. Vous pouvez cliquer ici pour l’écouter.

Mon fils a été, il y a quelque temps dans leurs locaux pour assister à l’enregistrement et la transmission en direct des informations. J’ai écrit cette information dans un de mes articles : Comment je prépare notre contrôle pédagogique, suite. Une de mes lectrices en a parlé à son beau-frère, je crois, qui anime l’émission « Moments partagés ». J’en profite pour la remercier, j’ai passé un très bon moment à échanger autour du sujet de l’instruction en famille.

Les points abordés :

Nous parlons brièvement de mon parcours puis de mon activité d’institutrice, de bergère (3’46) pour revenir ensuite à mon activité d’institutrice (8’10) et donc comment j’en suis arrivée là.

Nous abordons les différents choix pédagogiques qui s’offrent aux familles lorsqu’ils décident de s’occuper de l’instruction de leurs enfants (13’28), de la loi concernant l’IEF et bien sûr des contrôles pédagogiques, le package, quoi ! (15’20).

Je vous dévoile quel est le plus grand défaut de l’école pour notre famille (13’28), de nos choix familiaux, de la façon dont je vois que mes enfants progressent (20’30) ou encore de la façon dont on peut apprendre sans programme (21’30).

Nous abordons le sujet des ressources disponibles pour l’instruction en famille (30’18), de réseaux existants dans les hautes alpes.

Ensuite le budget des familles pratiquant l’instruction en famille est évoqué (36’36). Est-ce que ça coûte cher pour tout le monde ?

Enfin, nous parlons du blog Les Enfants Avenir (41’22).

Je vous laisse donc découvrir cette interview. Il vous suffit de cliquer sur le lecteur au début de cet article !

C’est à vous !

Dites-moi ce que vous en avez pensé dans les commentaires, ça m’aidera à progresser dans ma pratique et peut-être à mieux vous accompagner !

L’article Moments partagés : la R.A.M m’interviewe ! est apparu en premier sur Les Enfants Avenir.

]]>
Wahou ! Est-ce que je deviens célèbre ? Une radio me demande si je veux bien être interviewée ! Mais non, calme toi Ginette, c’est la radio locale des Hautes Alpes, la R.A.M… N’empêche que je suis fière de partager ça avec vous, sur mon blog. En plus, Wahou ! Est-ce que je deviens célèbre ? Une radio me demande si je veux bien être interviewée !



Mais non, calme toi Ginette, c’est la radio locale des Hautes Alpes, la R.A.M…



N’empêche que je suis fière de partager ça avec vous, sur mon blog. En plus, j’adore la R.A.M. C’est une radio libre et associative. Elle est sans publicité et rien que ça, j’adore ! Les initiales veulent dire : Radio Alpine Meilleure. Je vous conseille de la découvrir sur internet, c’est vraiment une belle radio. Certes, elle est à vocation locale, mais les sujets sont divers et variés et la musique toujours de qualité. Vous pouvez cliquer ici pour l’écouter.



Mon fils a été, il y a quelque temps dans leurs locaux pour assister à l’enregistrement et la transmission en direct des informations. J’ai écrit cette information dans un de mes articles : Comment je prépare notre contrôle pédagogique, suite. Une de mes lectrices en a parlé à son beau-frère, je crois, qui anime l’émission « Moments partagés ». J’en profite pour la remercier, j’ai passé un très bon moment à échanger autour du sujet de l’instruction en famille.



Les points abordés :



Nous parlons brièvement de mon parcours puis de mon activité d’institutrice, de bergère (3’46) pour revenir ensuite à mon activité d’institutrice (8’10) et donc comment j’en suis arrivée là.



Nous abordons les différents choix pédagogiques qui s’offrent aux familles lorsqu’ils décident de s’occuper de l’instruction de leurs enfants (13’28), de la loi concernant l’IEF et bien sûr des contrôles pédagogiques, le package, quoi ! (15’20).



Je vous dévoile quel est le plus grand défaut de l’école pour notre famille (13’28), de nos choix familiaux, de la façon dont je vois que mes enfants progressent (20’30) ou encore de la façon dont on peut apprendre sans programme (21’30).



Nous abordons le sujet des ressources disponibles pour l’instruction en famille (30’18), de réseaux existants dans les hautes alpes.



Ensuite le budget des familles pratiquant l’instruction en famille est évoqué (36’36). Est-ce que ça coûte cher pour tout le monde ?



Enfin, nous parlons du blog Les Enfants Avenir (41’22).



Je vous laisse donc découvrir cette interview. Il vous suffit de cliquer sur le lecteur au début de cet article !



C’est à vous !



Dites-moi ce que vous en avez pensé dans les commentaires, ça m’aidera à progresser dans ma pratique et peut-être à mieux vous accompagner !
]]>
Marion clean 44:58 1658
Mélissa Plavis : entretien autour de son livre, “Apprendre par soi même, avec les autres, dans le monde. L’expérience du unschooling”. https://les-enfants-avenir.com/melissa-plavis-entretien-autour-de-son-livre-apprendre-par-soi-meme-avec-les-autres-dans-le-monde-lexperience-du-unschooling/ Wed, 05 Jun 2019 05:00:55 +0000 https://les-enfants-avenir.com/?p=1560 https://les-enfants-avenir.com/melissa-plavis-entretien-autour-de-son-livre-apprendre-par-soi-meme-avec-les-autres-dans-le-monde-lexperience-du-unschooling/#comments https://les-enfants-avenir.com/melissa-plavis-entretien-autour-de-son-livre-apprendre-par-soi-meme-avec-les-autres-dans-le-monde-lexperience-du-unschooling/feed/ 3 <p>Petite présentation de l’entretien C’est avec une immense joie que je partage avec vous un entretien que j’ai eu avec Mélissa Plavis. Je vous rappelle que Mélissa Plavis est l’auteure du livre : Apprendre par soi-même, avec les autres, dans le monde. L’expérience du unschooling. Nous avons discuté de son livre, bien-sûr, mais pas seulement. Rapidement, voici les différents points que nous avons abordés. Ce n’est qu’un rapide résumer, écoutez cet entretien qui est tellement riche et qui vous apportera de vraies réponses ! Présentation Mélissa Plavis a commencé par se présenter et comme elle dit, elle est pluri-active ! Maman de cinq enfants, auteure, co-éditrice de la maison d’édition du Hêtre Myriadis, Doula, accompagnante, formatrice en symptothermie, pigiste pour le magazine “Grandir autrement”, elle fait des ateliers de portage physiologiques, elle est bénévole à la Leche League, elle accompagne les personnes âgées et handicapées, elle est chercheuse en formation (elle passe son doctorat), elle travaille sur la parentalité dans les familles en unschooling, elle est animatrice au jeu du Tao… Bref, elle n’a pas le temps de s’ennuyer ! Son livre a été écrit à la suite de son mémoire. Il regorge donc de références. Description du unschooling Melissa Plavis parle du Unschooling positivement, sans que ce soit la négation de quelque chose. Nous vivons en Unschooling, nous ne faisons pas du Unschooling. Pour elle, le unschooling est avant tout un travail sur soi. C’est faire un travail pour ré-acquérir son pouvoir d’agir. C’est le fait également de laisser les enfants libres de s’instruire par eux-mêmes, tout au long de la vie. Pour Mélissa, c’est également sortir de la domination, du point de vue du dominant. L’unschooling et le contrôle pédagogique Mélissa Plavis nous explique comment, selon elle, il sera toujours possible de faire ce qui nous semble juste. Elle parle de la nécessité d’agir ensemble pour ne pas qu’on atteigne à notre liberté et à celle de nos enfants. Elle met en lumière l’incohérence de cette situation : “On parle de consentement, on parle de respect, on voudrait enseigner le respect du consentement aux enfants, alors qu’on ne respecte pas leur consentement !”  A la fin de l’interview, Mélissa revient sur ce point et nous parle de la nécessité d’agir ensemble, pour que nos droits, nos libertés et celles de tous les individus, et donc des enfants, soient respectés. Elle parle d’un mouvement, Enfance Libre, qui va dans ce sens. Je donne les liens à la fin de cet article si ça vous intéresse. L’instruction en famille est-il genré ? Mélissa Plavis nous parle des choix familiaux, de l’importance de se respecter, et du caractère non-imposé de cette situation. Oui, notre société est patriarcale, genrée, mais vivre en Unschooling ne serait-il pas un moyen de choisir son implication, sa position dans la famille et dans la société ? Vivre aussi grâce au RSA, est-ce un abus ? Clairement, non. Mélissa Plavis met en lumière l’apport d’une personne qui garderait ses enfants à la maison pour la société, le temps que ça prend, l’implication, le geste écologique associé… “J’ai envie de soutenir toutes les démarches de ces personnes qui cherchent à faire autrement, qu’elles réussissent à dégager un revenu professionnel ou non. Moins on a de revenus, moins on consomme et moins on a une empreinte écologique forte”. L’unschooling est-il adapté aux enfants atypiques ? Mélissa Plavis nous conforte dans l’idée que la non scolarisation permet de s’adapter aux personnes qui sont particulières alors que l’école ne le peut pas. L’école correspond à une norme. l’IEF permet d’adapter notre accompagnement à chaque personne, qu’elle soit neuro-typique ou neuro-atypique. Elle nous relance sur le fait de lâcher prise, de ne pas s’inquiéter par rapport à cette norme. “C’est à l’école qu’on apprend qu’il n’y a qu’à l’école qu’on apprend”. Elle nous conseille des livres boosteurs de lâcher-prise ! (Peter Gray et Harriet Pattison, Petite présentation de l’entretien

C’est avec une immense joie que je partage avec vous un entretien que j’ai eu avec Mélissa Plavis.

Je vous rappelle que Mélissa Plavis est l’auteure du livre : Apprendre par soi-même, avec les autres, dans le monde. L’expérience du unschooling.

Nous avons discuté de son livre, bien-sûr, mais pas seulement.

Rapidement, voici les différents points que nous avons abordés. Ce n’est qu’un rapide résumer, écoutez cet entretien qui est tellement riche et qui vous apportera de vraies réponses !

Présentation

Mélissa Plavis a commencé par se présenter et comme elle dit, elle est pluri-active ! Maman de cinq enfants, auteure, co-éditrice de la maison d’édition du Hêtre Myriadis, Doula, accompagnante, formatrice en symptothermie, pigiste pour le magazine “Grandir autrement”, elle fait des ateliers de portage physiologiques, elle est bénévole à la Leche League, elle accompagne les personnes âgées et handicapées, elle est chercheuse en formation (elle passe son doctorat), elle travaille sur la parentalité dans les familles en unschooling, elle est animatrice au jeu du Tao… Bref, elle n’a pas le temps de s’ennuyer !

Son livre a été écrit à la suite de son mémoire. Il regorge donc de références.

Description du unschooling

Melissa Plavis parle du Unschooling positivement, sans que ce soit la négation de quelque chose. Nous vivons en Unschooling, nous ne faisons pas du Unschooling. Pour elle, le unschooling est avant tout un travail sur soi. C’est faire un travail pour ré-acquérir son pouvoir d’agir. C’est le fait également de laisser les enfants libres de s’instruire par eux-mêmes, tout au long de la vie. Pour Mélissa, c’est également sortir de la domination, du point de vue du dominant.

L’unschooling et le contrôle pédagogique

Mélissa Plavis nous explique comment, selon elle, il sera toujours possible de faire ce qui nous semble juste. Elle parle de la nécessité d’agir ensemble pour ne pas qu’on atteigne à notre liberté et à celle de nos enfants. Elle met en lumière l’incohérence de cette situation : “On parle de consentement, on parle de respect, on voudrait enseigner le respect du consentement aux enfants, alors qu’on ne respecte pas leur consentement !” 

A la fin de l’interview, Mélissa revient sur ce point et nous parle de la nécessité d’agir ensemble, pour que nos droits, nos libertés et celles de tous les individus, et donc des enfants, soient respectés. Elle parle d’un mouvement, Enfance Libre, qui va dans ce sens. Je donne les liens à la fin de cet article si ça vous intéresse.

L’instruction en famille est-il genré ?

Mélissa Plavis nous parle des choix familiaux, de l’importance de se respecter, et du caractère non-imposé de cette situation. Oui, notre société est patriarcale, genrée, mais vivre en Unschooling ne serait-il pas un moyen de choisir son implication, sa position dans la famille et dans la société ?

Vivre aussi grâce au RSA, est-ce un abus ?

Clairement, non. Mélissa Plavis met en lumière l’apport d’une personne qui garderait ses enfants à la maison pour la société, le temps que ça prend, l’implication, le geste écologique associé… “J’ai envie de soutenir toutes les démarches de ces personnes qui cherchent à faire autrement, qu’elles réussissent à dégager un revenu professionnel ou non. Moins on a de revenus, moins on consomme et moins on a une empreinte écologique forte”.

L’unschooling est-il adapté aux enfants atypiques ?

Mélissa Plavis nous conforte dans l’idée que la non scolarisation permet de s’adapter aux personnes qui sont particulières alors que l’école ne le peut pas. L’école correspond à une norme. l’IEF permet d’adapter notre accompagnement à chaque personne, qu’elle soit neuro-typique ou neuro-atypique.

Elle nous relance sur le fait de lâcher prise, de ne pas s’inquiéter par rapport à cette norme. “C’est à l’école qu’on apprend qu’il n’y a qu’à l’école qu’on apprend”. Elle nous conseille des livres boosteurs de lâcher-prise ! (Peter Gray et Harriet Pattison, voir plus bas).

Notre vie est-elle assez riche pour vivre en Unschooling ?

Mélissa Plavis nous fait remarquer que c’est encore une vision normée. Plutôt que de se demander si notre vie est assez riche, nous pourrions penser “dans quelle mesure mes actions empêchent mes enfants de développer pleinement ses capacités”. Elle développe très clairement ce point et nous permet d’y voir un peu plus clair !

Comment respecter la place de chacun dans la famille ?

Mélissa Plavis nous livre sa réflexion personnelle à ce sujet puisqu’elle se pose elle-même cette question. C’est ne pas imposer des choses de façon arbitraire. “Lorsqu’on vit dans une famille, de fait, la vie familiale nous impose des choses.” Elle développe ce point en nous donnant des clés pour mieux se positionner, se respecter et respecter ceux qui nous entourent.

Les références abordées

Le livre de Mélissa Plavis, bien-sûr : Apprendre par soi-même, avec les autres, dans le monde. L’expérience du Unschooling

Ceci est le lien Amazon, mais vous pouvez la contacter directement sur son site pour éviter que ne lui soit enlevée la commission Amazon.

Son site internet : www.melissaplavis.fr

Un livre à paraître (11 juillet 2019) : de Mélissa Plavis et Daliborka Milovanovic, Écoparentalité: Des relations familiales écologiques

La maison d’édition le Hêtre Myriadis

Le livre d’Harriet Pattison : Rethinking Learning to Read

Le livre de Peter Gray : libre pour apprendre

Le livre d’Elfi Rebouleau : Qu’est-ce que l’âgisme ?

Le lien pour rejoindre le mouvement Enfance Libre et ainsi imaginer défendre nos libertés et nos droits ensemble : https://www.enfance-libre.fr/ . Ce mouvement a été co-fondé par Marjorie Bautista et Ramïn Farhangi. Ramïn Farhangi a créé l’école dynamique à Paris.

Le livre de Raïm Farhangi : et pourquoi j’ai créé une école où les enfants font ce qu’ils veulent ?

L’article Mélissa Plavis : entretien autour de son livre, “Apprendre par soi même, avec les autres, dans le monde. L’expérience du unschooling”. est apparu en premier sur Les Enfants Avenir.

]]>
Petite présentation de l’entretien C’est avec une immense joie que je partage avec vous un entretien que j’ai eu avec Mélissa Plavis. Je vous rappelle que Mélissa Plavis est l’auteure du livre : Apprendre par soi-même, avec les autres, dans le monde. Petite présentation de l’entretien



C’est avec une immense joie que je partage avec vous un entretien que j’ai eu avec Mélissa Plavis.



Je vous rappelle que Mélissa Plavis est l’auteure du livre : Apprendre par soi-même, avec les autres, dans le monde. L’expérience du unschooling.







Nous avons discuté de son livre, bien-sûr, mais pas seulement.



Rapidement, voici les différents points que nous avons abordés. Ce n’est qu’un rapide résumer, écoutez cet entretien qui est tellement riche et qui vous apportera de vraies réponses !



Présentation



Mélissa Plavis a commencé par se présenter et comme elle dit, elle est pluri-active ! Maman de cinq enfants, auteure, co-éditrice de la maison d’édition du Hêtre Myriadis, Doula, accompagnante, formatrice en symptothermie, pigiste pour le magazine “Grandir autrement”, elle fait des ateliers de portage physiologiques, elle est bénévole à la Leche League, elle accompagne les personnes âgées et handicapées, elle est chercheuse en formation (elle passe son doctorat), elle travaille sur la parentalité dans les familles en unschooling, elle est animatrice au jeu du Tao… Bref, elle n’a pas le temps de s’ennuyer !



Son livre a été écrit à la suite de son mémoire. Il regorge donc de références.



Description du unschooling



Melissa Plavis parle du Unschooling positivement, sans que ce soit la négation de quelque chose. Nous vivons en Unschooling, nous ne faisons pas du Unschooling. Pour elle, le unschooling est avant tout un travail sur soi. C’est faire un travail pour ré-acquérir son pouvoir d’agir. C’est le fait également de laisser les enfants libres de s’instruire par eux-mêmes, tout au long de la vie. Pour Mélissa, c’est également sortir de la domination, du point de vue du dominant.



L’unschooling et le contrôle pédagogique



Mélissa Plavis nous explique comment, selon elle, il sera toujours possible de faire ce qui nous semble juste. Elle parle de la nécessité d’agir ensemble pour ne pas qu’on atteigne à notre liberté et à celle de nos enfants. Elle met en lumière l’incohérence de cette situation : “On parle de consentement, on parle de respect, on voudrait enseigner le respect du consentement aux enfants, alors qu’on ne respecte pas leur consentement !” 



A la fin de l’interview, Mélissa revient sur ce point et nous parle de la nécessité d’agir ensemble, pour que nos droits, nos libertés et celles de tous les individus, et donc des enfants, soient respectés. Elle parle d’un mouvement, Enfance Libre, qui va dans ce sens. Je donne les liens à la fin de cet article si ça vous intéresse.



L’instruction en famille est-il genré ?



Mélissa Plavis nous parle des choix familiaux, de l’importance de se respecter, et du caractère non-imposé de cette situation. Oui, notre société est patriarcale, genrée, mais vivre en Unschooling ne serait-il pas un moyen de choisir son implication, sa position dans la famille et dans la société ?



Vivre aussi grâce au RSA, est-ce un abus ?



Clairement, non.]]>
Marion clean 1:20:15 1560
Charlotte Hervé, consultante en parentalité https://les-enfants-avenir.com/charlotte-herve-experte-en-parentalite/ Sun, 28 Apr 2019 06:00:53 +0000 https://les-enfants-avenir.com/?p=1399 https://les-enfants-avenir.com/charlotte-herve-experte-en-parentalite/#respond https://les-enfants-avenir.com/charlotte-herve-experte-en-parentalite/feed/ 0 <p>Venez découvrir l'interview de Charlotte Hervé, experte en parentalité. Elle nous parle des besoins physiologiques des enfants.</p> <p>L’article <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com/charlotte-herve-experte-en-parentalite/">Charlotte Hervé, consultante en parentalité</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com">Les Enfants Avenir</a>.</p> Charlotte Hervé, consultante en parentalité, a répondu présente à ma demande d’interview. Elle nous parle des besoins physiologiques des enfants, de la façon dont ils ne sont pas respectés à l’école.

Elle nous donne également quelques pistes pour avoir une vie de famille bienveillante.

Sans plus attendre, je vous laisse découvrir cette interview !

C’est à vous

N’oubliez pas d’appuyer sur le bouton “j’aime” si vous avez apprécié cette interview et partagez là 🙂

Je compte sur vous pour me dire quels sont les outils dont vous auriez besoin !

L’article Charlotte Hervé, consultante en parentalité est apparu en premier sur Les Enfants Avenir.

]]>
Venez découvrir l'interview de Charlotte Hervé, experte en parentalité. Elle nous parle des besoins physiologiques des enfants. Charlotte Hervé, consultante en parentalité, a répondu présente à ma demande d’interview. Elle nous parle des besoins physiologiques des enfants, de la façon dont ils ne sont pas respectés à l’école.



Elle nous donne également quelques pistes pour avoir une vie de famille bienveillante.



Sans plus attendre, je vous laisse découvrir cette interview !



C’est à vous



N’oubliez pas d’appuyer sur le bouton “j’aime” si vous avez apprécié cette interview et partagez là 🙂



Je compte sur vous pour me dire quels sont les outils dont vous auriez besoin !
]]>
Marion clean 26:09 1399
Défi : interview 15, podcast, Brice https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-15-podcast-brice/ Sun, 21 Apr 2019 04:54:35 +0000 https://les-enfants-avenir.com/?p=1343 https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-15-podcast-brice/#comments https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-15-podcast-brice/feed/ 3 <p>Dans cette quinzième interview, venez découvrir le témoignage de Brice. Il vit au canada avec ses enfants et sa femme, et prévoit de bientôt partir en worldschooling. Dans ce podcast, il nous parle également de Unschooling.</p> <p>L’article <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-15-podcast-brice/">Défi : interview 15, podcast, Brice</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com">Les Enfants Avenir</a>.</p> Bonjour à tous !

C’est normalement la dernière interview de ce défi, la quinzième ! Je vous avoue que j’ai du mal à me dire que j’arrête. J’ai adoré vous rencontrer, vous écouter, échanger. Ces interviews ont été d’une richesse inimaginable pour moi… J’espère qu’elles vous ont également apporté des outils, du réconfort ou tout autre chose… N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous souhaitez que ça continue 🙂

Bref, dans cette quinzième interview, je vous emmène au Canada à la rencontre de Brice. C’est le papa de deux enfants, qui prévoit de partir en worldschooling avec sa famille très prochainement.

Cette interview parle d’unschooling, de changement de paradigme, d’ouverture au monde et de beaucoup d’autres choses !

Cliquez sur le “play” du lecteur ou faites un clic droit sur le bouton télécharger et “enregistrer la cible sous” pour le télécharger et l’écouter ensuite sur votre smartphone par exemple.

Bonne écoute !

C’est à vous

Dites moi ce que vous avez pensé de ces interviews dédiées à l’instruction en famille. Est-ce que ça vous a apporté ? Et si oui, dans quelle mesure ?

Aimeriez-vous que ça continue ?

J’attends votre retour dans les commentaires avec impatience !

L’article Défi : interview 15, podcast, Brice est apparu en premier sur Les Enfants Avenir.

]]>
Dans cette quinzième interview, venez découvrir le témoignage de Brice. Il vit au canada avec ses enfants et sa femme, et prévoit de bientôt partir en worldschooling. Dans ce podcast, il nous parle également de Unschooling. Bonjour à tous !



C’est normalement la dernière interview de ce défi, la quinzième ! Je vous avoue que j’ai du mal à me dire que j’arrête. J’ai adoré vous rencontrer, vous écouter, échanger. Ces interviews ont été d’une richesse inimaginable pour moi… J’espère qu’elles vous ont également apporté des outils, du réconfort ou tout autre chose… N’hésitez pas à me dire dans les commentaires si vous souhaitez que ça continue 🙂



Bref, dans cette quinzième interview, je vous emmène au Canada à la rencontre de Brice. C’est le papa de deux enfants, qui prévoit de partir en worldschooling avec sa famille très prochainement.



Cette interview parle d’unschooling, de changement de paradigme, d’ouverture au monde et de beaucoup d’autres choses !



Cliquez sur le “play” du lecteur ou faites un clic droit sur le bouton télécharger et “enregistrer la cible sous” pour le télécharger et l’écouter ensuite sur votre smartphone par exemple.



Bonne écoute !



C’est à vous



Dites moi ce que vous avez pensé de ces interviews dédiées à l’instruction en famille. Est-ce que ça vous a apporté ? Et si oui, dans quelle mesure ?



Aimeriez-vous que ça continue ?



J’attends votre retour dans les commentaires avec impatience !
]]>
Marion clean 33:17 1343
Défi : interview 14, podcast, Diane https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-14-podcast-diane/ Sun, 14 Apr 2019 11:24:14 +0000 https://les-enfants-avenir.com/?p=1322 https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-14-podcast-diane/#respond https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-14-podcast-diane/feed/ 0 <p>Venez découvrir l'interview de Diane, en ief avec ses deux garçons depuis maintenant 14 ans. Une grande expérience à partager avec nous !</p> <p>L’article <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-14-podcast-diane/">Défi : interview 14, podcast, Diane</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com">Les Enfants Avenir</a>.</p> Bonjour à tous !

Découvrez, dans cette quatorzième interview, Diane, qui est en instruction en famille avec ses deux garçons depuis maintenant 15 ans, Wahou ! Cette interview est donc riche en retour d’expérience. J’ai vraiment adoré échanger avec elle. Elle a su répondre à certaines interrogations que je me posais et me donner des pistes de travail pour la suite.

Merci Diane !

Cliquez sur le “play” du lecteur ou faites un clic droit sur le bouton télécharger et “enregistrer la cible sous” pour le télécharger et l’écouter ensuite sur votre smartphone par exemple.

N’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires et de vous abonner pour recevoir les nouvelles interviews toutes les semaines.

Bonne écoute !

L’article Défi : interview 14, podcast, Diane est apparu en premier sur Les Enfants Avenir.

]]>
Venez découvrir l'interview de Diane, en ief avec ses deux garçons depuis maintenant 14 ans. Une grande expérience à partager avec nous ! Bonjour à tous !



Découvrez, dans cette quatorzième interview, Diane, qui est en instruction en famille avec ses deux garçons depuis maintenant 15 ans, Wahou ! Cette interview est donc riche en retour d’expérience. J’ai vraiment adoré échanger avec elle. Elle a su répondre à certaines interrogations que je me posais et me donner des pistes de travail pour la suite.



Merci Diane !



Cliquez sur le “play” du lecteur ou faites un clic droit sur le bouton télécharger et “enregistrer la cible sous” pour le télécharger et l’écouter ensuite sur votre smartphone par exemple.



N’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires et de vous abonner pour recevoir les nouvelles interviews toutes les semaines.



Bonne écoute !
]]>
Marion clean 43:33 1322
Défi: interview 13, podcast, Linda https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-13/ Sun, 07 Apr 2019 05:00:26 +0000 https://les-enfants-avenir.com/?p=1154 https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-13/#respond https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-13/feed/ 0 <p>Venez écouter l'interview de Linda, qui nous explique comment la descolarisation de ses filles lui a permis de gagner du temps, sans modifier leur emplois du temps de parents en activité professionnelle.</p> <p>L’article <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-13/">Défi: interview 13, podcast, Linda</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com">Les Enfants Avenir</a>.</p> Bonjour à tous !

Découvrez, dans cette treizième interview, Linda, qui nous explique comment la descolarisation de ses filles lui a permis de gagner du temps, sans modifier leurs emplois du temps de parents en activité professionnelle.

Cliquez sur le “play” du lecteur ou faites un clic droit sur le bouton télécharger et “enregistrer la cible sous” pour le télécharger et l’écouter ensuite sur votre smartphone par exemple.

N’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires et de vous abonner pour recevoir les nouvelles interviews toutes les semaines.

Bonne écoute !

L’article Défi: interview 13, podcast, Linda est apparu en premier sur Les Enfants Avenir.

]]>
Venez écouter l'interview de Linda, qui nous explique comment la descolarisation de ses filles lui a permis de gagner du temps, sans modifier leur emplois du temps de parents en activité professionnelle. Bonjour à tous !



Découvrez, dans cette treizième interview, Linda, qui nous explique comment la descolarisation de ses filles lui a permis de gagner du temps, sans modifier leurs emplois du temps de parents en activité professionnelle.



Cliquez sur le “play” du lecteur ou faites un clic droit sur le bouton télécharger et “enregistrer la cible sous” pour le télécharger et l’écouter ensuite sur votre smartphone par exemple.



N’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires et de vous abonner pour recevoir les nouvelles interviews toutes les semaines.



Bonne écoute !
]]>
Marion clean 20:10 1154
Défi : interview 12, podcast, Sarah https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-12/ Sun, 31 Mar 2019 05:06:27 +0000 https://les-enfants-avenir.com/?p=1151 https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-12/#comments https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-12/feed/ 1 <p>Venez écouter l'interview de Sarah qui nous explique comment le fait ne pas mettre ses enfants à l'école contribue aussi à sa propre liberté.</p> <p>L’article <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-12/">Défi : interview 12, podcast, Sarah</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com">Les Enfants Avenir</a>.</p> Bonjour à tous !

Découvrez, dans cette douzième interview, Sarah qui nous explique comment le fait de ne pas avoir mis ses enfants à l’école contribue aussi à sa propre liberté.

Cliquez sur le “play” du lecteur ou faites un clic droit sur le bouton télécharger et “enregistrer la cible sous” pour le télécharger et l’écouter ensuite sur votre smartphone par exemple.

N’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires et de vous abonner pour recevoir les nouvelles interviews toutes les semaines.

Bonne écoute !

L’article Défi : interview 12, podcast, Sarah est apparu en premier sur Les Enfants Avenir.

]]>
Venez écouter l'interview de Sarah qui nous explique comment le fait ne pas mettre ses enfants à l'école contribue aussi à sa propre liberté. Bonjour à tous !



Découvrez, dans cette douzième interview, Sarah qui nous explique comment le fait de ne pas avoir mis ses enfants à l’école contribue aussi à sa propre liberté.



Cliquez sur le “play” du lecteur ou faites un clic droit sur le bouton télécharger et “enregistrer la cible sous” pour le télécharger et l’écouter ensuite sur votre smartphone par exemple.



N’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires et de vous abonner pour recevoir les nouvelles interviews toutes les semaines.



Bonne écoute !
]]>
Marion clean 14:40 1151
Défi : interview 11, podcast, Emilie https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-11/ Sun, 24 Mar 2019 09:00:31 +0000 https://les-enfants-avenir.com/?p=1140 https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-11/#respond https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-11/feed/ 0 <p>Venez écouter l'interview d'Emilie, qui nous parle de sa famille vivant l' IEF les pieds dans l'eau chaude de la corse.</p> <p>L’article <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com/defi-interview-11/">Défi : interview 11, podcast, Emilie</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://les-enfants-avenir.com">Les Enfants Avenir</a>.</p> Bonjour à tous !

Découvrez, dans cette onzième interview, Emilie et sa famille. Elle nous parle de leur organisation en IEF les pieds dans l’eau chaude de la corse.

Cliquez sur le “play” du lecteur ou faites un clic droit sur le bouton télécharger et “enregistrer la cible sous” pour le télécharger et l’écouter ensuite sur votre smartphone par exemple.

N’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires et de vous abonner pour recevoir les nouvelles interviews toutes les semaines.

Bonne écoute !

L’article Défi : interview 11, podcast, Emilie est apparu en premier sur Les Enfants Avenir.

]]>
Venez écouter l'interview d'Emilie, qui nous parle de sa famille vivant l' IEF les pieds dans l'eau chaude de la corse. Bonjour à tous !



Découvrez, dans cette onzième interview, Emilie et sa famille. Elle nous parle de leur organisation en IEF les pieds dans l’eau chaude de la corse.



Cliquez sur le “play” du lecteur ou faites un clic droit sur le bouton télécharger et “enregistrer la cible sous” pour le télécharger et l’écouter ensuite sur votre smartphone par exemple.



N’oubliez pas de me dire ce que vous en avez pensé dans les commentaires et de vous abonner pour recevoir les nouvelles interviews toutes les semaines.



Bonne écoute !
]]>
Marion clean 24:47 1140