voici le bilan de notre contrôle pédagogique
contrôle pédagogique

Bilan du contrôle pédagogique : un jeu théâtrale

Ça y est, c’est officiel : nous sommes débarrassés du contrôle pédagogique ! Finito, basta, merci et à l’année prochaine !

À chaque fois je me dis : « tout ça pour une heure d’entretien »…

C’est comme une parenthèse, hors du temps, hors de la vie.

Est-ce que ça reflète réellement ce qui se passe ?

Bien sûr que non.

Nous jouons un rôle, nous essayons de donner ce qu’ils attendent, de correspondre…

Mettre un masque, ne pas froisser, jouer.

Et oui, finalement, nous pourrions le voir comme un jeu.

Nous avons donc joué, le 4 avril, l’unique représentation de la pièce « notre instruction en famille ».

Il y avait 7 acteurs : eux et nous.

Les personnes présentes

Je dis 7 acteurs, car eux aussi jouent un rôle.

Ils se persuadent qu’il n’y a que la contrainte, le dur labeur, l’entrainement, l’enfermement, l’enseignement qui produisent de l’apprentissage !

Je n’essaie même pas de les convaincre du contraire, pour quoi faire ?

Bref, nous étions 7 acteurs : 3 conseillers pédagogiques et notre famille de 4.

Pas d’inspecteur pour cette fois… bien plus détendu tout de même.

Ya pas à dire, l’inspecteur est le chef, il en impose en tant que tel.

Peut-être est-ce que c’est parce qu’il a été mon supérieur dans mon ancienne vie ?

C’est sa posture…

Tout est une question de posture.

Nous étions donc 7 et nous sommes tous restés dans la même pièce.

Le déroulement du contrôle pédagogique

J’avais écrit une lettre explicative de nos choix pédagogiques et j’ai apporté un dossier de suivi par enfant avec les compétences de cycle.

Toutes mes volontés ont été respectées, merci de l’avoir lue …

Les conseillers lisent, les inspecteurs n’ont pas le temps.

Mes enfants ont été respectés, encouragés.

Tilouann a demandé en rentrant dans la pièce : « est-ce que vous voulez me mettre à l’école ? »

« Non, nous ne sommes pas là pour ça. »

Et là, il s’est détendu et il m’a épaté !

(Déjà nous ne sommes pas arrivés en retard comme pour notre premier contrôle 😬)

Il a mis son masque d’élève : il a répondu aux questions, lu, écrit, comme s’il était à l’aise avec tout, un vrai petit élève, comme si nous faisions l’école à la maison…

Et ma fille… incroyable !

Elle s’est appliquée, est restée concentrée tout du long, ne s’est pas découragée, a participé, échangée, écrit, compter…

Comment ça se passe avec nous ? 

Avec Loon, nous vivons encore totalement en unschooling. Il n’y a jamais rien d’imposé.

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Comment s'est déroulé notre contrôle pédagogique

Elle est libre, passe un temps infini dehors, elle chante, elle joue, elle discute avec ses poupées…

Madame indépendante.

Elle aime les autres tout autant qu’elle aime sa tranquillité, elle est déterminée, très déterminée.

La forcer à « faire du travail ? » Je peux toujours m’accrocher !

C’est pour cette raison que je l’ai trouvée incroyable, que je les ai trouvés incroyables…

Les conseillers ont été très bienveillants, ils les ont encouragés, accompagnés.

Tilouann a été soutenu par la présence bienveillante de son papa, j’étais à côté de Loon en train de répondre à la conseillère pour l’entretien avec le parent. 

Elle aussi a été très à l’écoute.

J’avais préparé quelques questions, histoire de… Elle m’a apporté des réponses très judicieuses.

Moi aussi j’ai mis mon masque… décrire notre mode de vie tout en répondant à leurs attentes…

Justifier toutes ces années d’unschooling avec des termes pédagogiques et institutionnels.

Tout est une question de posture, encore et toujours.

Bilan du contrôle pédagogique

J’avais demandé dans ma lettre que le bilan ne se fasse pas devant les enfants.

Ce point-là a aussi été respecté, merci.

Tilouann a 10 ans. Il serait en CM1 s’il était à l’école.

J’ai demandé à ce que les tests pour lui soient niveau CE1, CE2 avec des adaptations à la lecture : également respecté, merci.

J’ai bien fait de leur demander de sortir… 

Il est ressorti que mon fils est un lecteur qui ânonne énormément (en même temps il ne lit que depuis quelques mois et franchement, il va tellement vite dans ses progrès, heureusement 😉) mais qui comprend tout ce qu’il lit.

« Et oui, monsieur, nous lisons énormément à la maison, depuis tout petits je leur lis des romans, des albums… ils savent ce que c’est que lire même s’ils n’ont pas encore la maîtrise. »

Et en moins d’une heure de temps, il en est sorti qu’il serait dysorthographique.

Mieux que chez le neuropsy : c’est bien moins cher, ça va plus vite et on a l’étiquette dans la seconde !

Bref, une seule parade : entrainement quotidien, 1h30 le matin, 1h30 l’après midi, 7 jours sur 7.

« Et oui, c’est bien sûr notre objectif, petit à petit réussir à travailler ardemment plus qu’à l’école pour rattraper le retard dû à sa neuroatypie… ».

Et pour ma fille même chose : la faire travailler de plus en plus pour qu’elle continue ses progrès.

C’est donc terminé, le jeu est terminé.

Ils ont conclu, j’ai dit oui, tout va bien.

Et mes enfants sont hyper fiers d’eux, ils ont tout donné, ils ont joué un jeu formidable, sans que personne ne leur demande.

Ça c’est très bien passé !

Merci et à l’année prochaine !

Partager l'article :

9 commentaires

  • Emi

    Incroyable ce qu’ils peuvent être exigeants et irrespectueux (par méconnaissance… et par je m’en-foutisme ??) des neuro atypies…. ça me sidère… (nous sommes concernés et je fini de rédiger un contre rapport salé, en espérant avoir gain de cause…)

  • Emi

    Oui seule c’est compliqué, surtout que j’avais mis beaucoup d’émotion et de colère dans le 1er jet de ce contre rapport…
    Ah oui l’Univers a intérêt à nous être favorables oui ! 🙂

  • Kahina

    Bonjour Marion,
    Merci encore pour tes précieux conseils.
    Vendredi j’ai enfin reçu la réponse de notre contrôle pédagogique du 11/03 (que l’attente était longue !!!), pour mes jumeaux de 11 ans (niveau CM2).
    Soulagement, notre 1er contrôle est passé… donc je peux faire ma demande d’IEF pour l’année prochaine : « de plein droit » cerfa 16213*01… car j’ai parcouru les docs justificatifs pour l’autre cerfa 16212*01, suite à la nouvelle reglementation et c’est pas pareil du tout. Il faut justifier de tout, même du niveau d’étude du parent en charge des apprentissages, etc. C’est aberant.
    En bref, je suis fière de garçons car ils ont été formidables le jour du contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vgo('process');