Pourquoi commencer l'instruction en famille cette année
loi,  podcasts,  vidéo

Pourquoi commencer l’instruction en famille cette année ?

Nous sommes dans une année charnière pour l’instruction en famille. La loi change et pas en notre faveur ! C’est pourquoi nous allons voir pourquoi commencer l’instruction en famille cette année, pour tous ceux qui ont envie de tenter l’expérience !

Juste au dessus, la version podcast de cet article ou plutôt de la vidéo disponible plus bas. Pour l’écouter, cliquez sur le triangle de lecture. Pour la télécharger, faites un clic droit ou cliquez sur télécharger.

Et pourquoi pas ?

C’est vrai que tout changement fait peur, même si la motivation est là…

On se crée, on se trouve de super bonnes excuses qui nous font repousser le moment de franchir le cap.

  •  » Nous ne gagnerons pas assez d’argent…
  • Nous sommes trop isolés…
  • J’ai peur de ne pas avoir le niveau pour enseigner à mon enfant…
  • Mon enfant ne va pas voir assez de copains…
  • Je n’ai pas le temps…
  • On se chamaille déjà assez comme ça, et si nous sommes toute la journée ensemble ?
  • … »

Et oui, toutes ces raisons sont valables, justifiées, véridiques !

Mais certaines familles sautent le pas et d’autres non, alors qu’elles en auraient envie.

Et je vous assure qu’il y en a de tous horizons : familles nombreuses, enfant unique, avec de gros revenus, sans le sou, dont les parents ont un bac +5 ou sans aucun diplôme…

Qu’est-ce qui fait la différence ?

Allez savoir, parfois pas grand-chose.

La parole de la voisine, une rencontre, un changement de pensée, une prise de conscience, un burn-out, un confinement …

Tout est une question de choix.

Je ne dirais qu’une chose à ce sujet : la vie est courte, il est important de suivre ses valeurs, de ne pas les perdre de vue.

Dans cet article et vidéo, qui sera peut-être le point de bascule de certaines familles, voyons pourquoi commencer l’instruction en famille cette année.

La loi change

Encore un coup brillant de notre gouvernement pour toujours plus de contrôle : réduire considérablement le nombre de familles en IEF.

Empêcher, contrôler…

Pour l’instant nous sommes encore sous le régime déclaratif de l’instruction en famille.

C’est-à-dire que lorsque nous choisissons ce mode d’instruction pour nos enfants, nous avons juste à le déclarer dans les 8 jours qui suivent la déscolarisation, à la mairie et à l’inspection académique.

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Loi Blanquer, que dit-elle ?

« Nous vous informons que … ».

Et voilà, rien à demander !

Ensuite, nous aurons un contrôle pédagogique pour vérifier que l’instruction est donnée à l’enfant et que ce dernier progresse chaque année vers la maîtrise des compétences du socle commun.

Seulement à partir de septembre 2022, les nouvelles familles en IEF devront demander l’autorisation d’instruire eux-mêmes leur enfant. Je trouve ça complètement fou, pas vous ?

Bref, malheureusement, c’est comme ça (ou pas ?)…

Et comme pour le contrôle pédagogique, ce sera complètement aléatoire, suivant les académies.

En effet, en ce qui concerne le contrôle, certaines académies sont bien plus « cool » que d’autres. Tout dépend de l’inspecteur en place.

Dérogation pour les familles en IEF en 2021/2022

Les familles étant en instruction en famille cette année bénéficieront de la possibilité de continuer sous le mode déclaratif, donc sans demander d’autorisation, jusqu’à la rentrée de 2024.

Une condition cependant : que le contrôle pédagogique soit positif.

Voilà pourquoi c’est le moment d’essayer !

Et ce n’est pas trop tard…

Cette année, ils ne veulent pas faire les contrôles après avril, si j’ai bien compris, pour se laisser le temps de faire un deuxième contrôle, au cas où le premier ne serait pas positif…

Petite parenthèse : le premier contrôle de votre vie d’IEF ne peut pas être négatif, car il sert de base pour les contrôles avenirs.

Pour plus de précisions sur les modalités du contrôle, inscrivez-vous à la formation offerte en cliquant ici 😉

Pour revenir à notre sujet, si vous souhaitez vous organiser et vous lancer cette année, vous avez jusque début février, environ. 

Je pense que ça passerait également en mars, mais vaut mieux assurer le coup…

Vous pourrez ainsi tenter l’expérience sans trop de difficultés, juste la pression du contrôle pédagogique.

Seulement un mauvais moment à passer pour des moments formidables avec ses enfants, la possibilité de leur offrir un moment de vie plus confort, dans le respect de leurs besoins…

Ensuite ce ne sera pas interdit, mais compliqué !

Nous devrons certainement fournir un dossier pour nous justifier, expliquer notre légitimité selon des critères qu’ils auront choisis (dans leur intérêt, bien sûr).

Les décrets pour la mise en application de cette nouvelle loi devraient être pondus en février donc pour l’instant nous ne savons pas trop à quelle sauce nous allons être mangés.

C’est à vous

Ce qu’il vous reste à faire ?

Eh bien vous lancer, tout simplement !

Démarrez l’aventure avant février pour pouvoir continuer au moins jusqu’en 2024…

Ensuite nous nous serons organisés et la loi aura peut-être à nouveau changé 😉

Aller, dites-moi dans les commentaires si vous sautez le pas !

Et ce que vous pensez de cette loi…

Partager l'article :

29 commentaires

  • Bastienne

    Et bien oui, bonne idée.
    Pour nous c’est déjà fait. Mais je pense que dans tous les cas, on reste libre, libre de se désengager de cet Etat paternaliste périmé, même si les lois interdisent de + en + de choses. Nous pouvons avoir tendance à nous contraindre nous-mêmes alors qu’en réalité, on est libre…libre de désobéir. Voilà pour mon petit mot matinal 😉

    • Gossart

      Bonjour nous avons commencé en février l an dernier et nous avons eu notre contrôle tout premier contrôle en avril il a était jugé défavorable pour non progression un 2 ème rendez vous était prévu en août mais nous étions en vacances. Par la suite en début d année j ai quand même fait mes déclarations pour cette année pour lesquelles j ai un retour mais je me demandais si mon contrôle de cette année va être considéré comme le tout premier étant donné qu il ne m on pas refait de 2 ème contrôle je vais être contrôler le 16 décembre

      • Marion Billon

        Pas de progression… ils sont gonflés de dire un truc pareil deux mois après la déscolarisation et pour un 1er controle…
        Non il ne sera pas considéré comme le premier. Ils devraient regarder la progression par rapport à avril 2021.
        Faites bien respecter vos droits, révisez bien la loi 😉
        Et préparez bien ce contrôle !

    • moi

      mais tellement OUI DESOBEIR, faut arrêter maintenant sino on leur donne raison..
      nous sommes nomade pur la 1ère année, REFUS de la dadsen de notre ancienne résidence à nosu délivrer une attestation, ils nous renvpoient vers une autre DADSEN qui est cella ou nous avons mit notre courrier (courrier du voyageur) alors que fiscalement nosu dépendons toujorus de notre ancien démartement de résidence (nous y avons prit un local) et bien non 7 recommandés depuis le début de l’année et isl ne veuelent rien savoir, nosu avons décidé de laisser tomber et de vivre notre vie sans se préoccuper d’eux, de toute facon nous allons partir en voyage hors de France la et au bout de 3 mois nous ne dépendrons plus de eux..

    • Ngomo

      Bonjour
      Moi aussi j’y pense mais suis enceinte et devrais accoucher alors commencer l’ief avec mon fils de 5 ans en janvier ou février suivi d’un nouveau né.. rrienque d’y penser je sais pas comment gérer tout ça. J’avais pour idée de commencer en mai

      • Marion Billon

        Salut !
        C’est parfois plus simple de gerer l’ief avec un nouveau né que les aller-retour école, réveil du matin, contraintes horaires…
        Peut-être que d’autres pourraient témoigner mais moi j’ai trouvé ça tellement plus simple et naturel.
        Ief en mode apprentissages autonomes je parle, pas de formel.

      • Gineste

        Bonjour. Mon petit garçon a 3 ans, il est donc en petite section. Je suis attirée par l’instruction en famille, mais j’hésite beaucoup. Je suis bergère, donc loin de l’enseignement. Je ne sais pas si je serai capable. Je crains également de déstabiliser mon enfant…mais j’ai tellement peur de ce qu’il va arriver par rapport à la vaccination… Aurai je un suivi en maternelle? Merci pour votre aide et votre vidéo 😊.. cordialement.

        • Marion Billon

          Hello ! Moi aussi je suis bergère 😉
          Une maman bergere ou médecin est capable de s’occuper de ses enfants avec bienveillance. Un enfant qui a confiance en lui et est bien entouré d’amour… sera apprendre quelque soit le niveau de sa mère. Il n’y a pas que l’enseignement qui produit de l’apprentissage

          • Hipelo

            Bonjour,
            Ici on se pose beaucoup la question, il n’a été scolarisé qu’à ses 4ans, nous avons ignoré l’obligation d’instruction dès 3ans qui venait d’arriver.
            Et aujourd’hui on est dans un système qui ne nous convient plus, mais nous n’arrivons pas à sauter le pas..
            Y a-t-il une réelle butoir pour le déclaratif sur cette année scolaire ?
            Merci

        • Bonnaire

          Bonjour
          J aimerais descolariser mon fils après les vacances de Noël.
          Cependant je suis perdue quant à la bonne réalisation des choses.
          Y a til des sites… Des manuels.
          Je précise que travaille et j avoue avoir peur d échouer.
          Pourriez vous m éclairer s il vous plaît.

          Merci

          Cordialement

          • Marion Billon

            Bonjour,
            Il n’y a pas d’échec possible. Au pire, pire des cas, on te demandera de déscolariser ton fils et ça aura été une très bonne expérience!
            Le premier contrôle ne peut être négatif, donc ça te laisse du temps.
            En plus, à trois ans, la seule chose à faire c’est prendre du bon temps ensemble, jouer, aller dehors, cuisiner, bricoler, dessiner, parler, lire des histoires….
            Tout ce que tu fais déjà, j’en suis sûre !

          • Marion Billon

            Je viens de voir que ce n’est pas toi qui a un fils de trois ans.
            Pour les enfants plus grands, le fait de jouer, partager des moments de qualité et tout le reste est encore valable.
            Ensuite, tu peux choisir la pédagogie que tu souhaites, mélanger…
            Ca va du formel à l’unschooling.
            Tu peux te servir des sites d’inscrits, t’appuyer sur des manuels ou sur la vie 😉
            Je ne peux pas te donner de recette miracle.
            Ça se construit, ça s’essaie, se change, évolue…
            Chaque famille a sa façon de faire.
            Après sit tu être guidée dans ce processus de mise en place, de recherche, il y a la formation “réussir l’ief”

        • Ju

          Bonjour, mon enfant a 2 ans (né en 2019) et j’avais envie de tenter l’aventure ief mais avec leur future loi je ne pourrai probablement pas. Pensez-vous que je peux l’inscrire maintenant en disant que c’est une prépa maternelle ? Sans rire, je ne sais pas quoi faire.
          Bonne journée

          • Marion Billon

            Bonjour,
            Non, malheureusement ça ne se sera pas pris en compte.
            Mais rien ne dit que vous ne pourrez pas l’année prochaine.
            Le décret devrait sortir pour février et nous en dire davantage sur ce que nous pourrons faire.

  • Miss Obou

    Coucou Marion,
    Et bien oui, ça y est, je vais me lancer dans l’IEF! J’ai la trouille mais je suis super heureuse!
    Par contre, ce sera au printemps, le temps de clarifier le fait que je quitte mon poste de salariée et que je parte en congé sabbatique. Oui, un congé pour profiter à fond de mes loulous mais garder la sécurité financière si jamais on n’arrive pas à joindre les deux bouts et qu’on a besoin de faire un changement de vie pour s’offrir cette belle aventure! J’espère que cette petite parenthèse que je vais nous offrir permettra d’ouvrir une porte vers une autre vie qui nous conviendrait mieux!
    Merci pour tes beaux témoignages qui me font m’accrocher à mes rêves!

    • Marion Billon

      Yes, trop bien ! Je suis heureuse de te voir rejoindre nos rangs !
      Si tu prévois de faire ça au printemps, appelle ton inspection pour être sûre que tu pourras avoir un contrôle et continuer sous le mode déclaratif.
      Bienvenue !

      • Liloo

        Bonjour,

        Merci pour cette vidéo!
        J’entends autour de moi qu’on aurait jusque fin décembre 2021 pour être sous le régime déclaratif! Pouvez vous confirmer avec certitude que l’on peut dépasser cette date pour se lancer en IEF sans devoir passer par l’autorisation?

        Aussi j’avais une question concernant mon petit qui devrait entrer en ps à la rentrée 2022. Si je retirais mes deux grands de l’école, comment devrais je procéder pour mon petit? Faudra t il obligatoirement qu’il passe sous le régime d’autorisation ou rejoindra t il ses frere et sœur systematiquement sous le régime déclaratif?

        Je peine à avoir toutes ces informations!

        Vous remerciant d’avance 😉

    • Malika Kbiri

      Bonjour,
      Je viens de découvrir votre site.
      Je m interrogé sérieusement sur l ief.
      Mais j ai 2 gros points en questionnement, si vous pouviez m eclairer svp.
      1) je suis en procédure de divorce, le papa des enfants les voit 1 we /2, son accord est indispensable ?
      2) j’ai 4 enfants, av donc 4 niveaux différents, aucune formation dans l enseignement. Pouvez vous m’indiquer où trouver des supports adéquats pr assurer leur enseignement.
      Merci pour vos réponses.
      Malika

      • Marion Billon

        Oui il faut l’accord du papa.
        Et en ce qui concerne les cours, tout dépend de vos choix personnels pédagogiques. Tout est possible du formel à l’unschooling, en passant par steiner,… donc je suis désolée mais je ne peux vous donner des supports, ils me faudrait des heures et des pages, je ne vous connais pas assez.
        Merci pour ton commentaire 😉

  • Laurence Saint-Paul

    Bonjour, je pense que je vais pour le debut de l’année 2022, enlever mon fils de sa 6. est ce que le kit formation est aussi pour les enfants au collège. merci par avance et votre aide. bon week end

  • Bouillon

    Bonjour,

    Vous dit qu’il suffit simplement d’une déclaration pour que son enfant soit scolarisé à la maison, mets plusieurs amis en ayant fait la demande se sont vu refuser l’instruction par le CNED gratuit il a fallu alors demandé de nouveau et cela était possible en payant 900 € par enfant. Vous ne faites pas mention du côté financier qu’en est-il ? Merci d’avance pour votre retour

  • Anais

    Bonjour,
    Je viens de déscolariser ma fille aînée. Et je voulais savoir si il est possible de débuter l’IEF pour un enfant de 2 ans et demi et de ce fait, faire une déclaration d’IEF à la rentrée de janvier 2022 ?
    Certaines écoles maternelles acceptant de scolariser des enfants à partir de 2 ans.
    L’idée étant de pouvoir bénéficier du même « régime » IEF pour mes deux enfants à la rentrée de septembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *