vidéo,  vos questions

Q/R #8 : Comment ça se passe pour les ados qui choisissent de faire des études supérieures ?

IMPORTANT : lisez le dernier paragraphe pour plus d’informations en liens avec la réalité de notre système éducatif

Tous les parents qui souhaitent faire l’instruction en famille, se posent cette question à un moment donné.

Nous pouvons avoir peur de les sortir du système, de les marginaliser.

C’est pourquoi je vous réponds avec grande attention, nos peurs sont légitimes et construites sur des générations. C’est normal d’avoir ces questionnements.

Le mot le plus important dans cette question est “choisissent”. En effet, s’ils choisissent de faire des études, ils feront des études. Ils mettront tout en oeuvre pour aller au bout de leur rêve.

Car, s’ils choisissent de faire des études, ce ne sont pas réellement les études qui les intéressent mais ce qu’il y a après. Ils veulent réaliser un projet, faire un métier en particulier, et les études sont un moyen d’y arriver.

Dans cette vidéo, je développe cette notion de motivation, d’élan.

Nous leur donnons les clés pour s’ouvrir à tous les possibles, pour qu’ils soient heureux, responsables, autonomes et capables de tout réaliser !

La réalité de notre système éducatif

J’ai publié cette vidéo, et là des mamans avec des adolescents m’ont fait remarquer, à juste titre, que je ne parlais pas de la réalité de notre système, à savoir, les difficultés rencontrés par les familles en IEF pour faire admettre leur enfant dans les écoles ou universités.

En effet, je parle de la motivation de l’adolescent, prérequis absolument moteur lorsqu’on décide de faire des études, mais j’oublie de parler du moment juste avant : réussir à se faire inscrire dans l’école souhaitée.

Suivant les écoles, facultés, IUT, ou autres, ça peut s’avérer être un véritable parcours du combattant. Et j’ai omis de vous en parler… honte à moi ! (en tout cas c’est le sentiment que j’ai eu lorsque des mamans m’ont parlé de ce parcours parfois long et douloureux!).

Je vous parle des Etats-Unis, certe, c’est très bien pour nous conforter dans nos choix. Nous offrons ce qu’il y a de mieux pour nos enfants… Cependant, nous sommes en France et notre cher pays n’a pas la même vision de cette pratique, tout du moins pour l’instant !

J’ai donc décidé, pour me faire pardonner et surtout pour vous donner une véritable vision de la réalité, de faire ma petite enquête auprès de certaines écoles, facultés ou autres en ce qui concerne la possibilité d’admission de nos enfants en IEF.

Je vous donnerai ces infos dès que possible !

C’est à vous

Si vous avez des grands enfants et que vous souhaitez partager avec nous votre expérience, je vous laisse la parole !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *