méthode de lecture
apprentissages,  partage d'idées

Méthode de lecture : laquelle choisir ?

Ça y est ?

Votre enfant vous a dit qu’il voulait apprendre à lire ?

En tant que parents, c’est souvent un moment attendu avec impatience… La lecture, c’est sacré.

Entre la pression culturelle, des parents, voisins, amis… comme si c’était l’apprentissage de référence par excellence !

Bon c’est vrai que c’est important. Mais entre nous, est-ce important qu’un enfant apprenne à lire à 5 ans ou à 11 ans ? Et si il avait d’autres choses à apprendre avant ? Est-ce que ça ferait de lui un « mauvais adulte »?

Bref, vous vous réjouissez de cette demande d’aide. Enfin, c’est le premier effet kiss cool !

Arrive ensuite le deuxième effet, dès que vous commencez à fouiller un peu :  c’est la panique !

Quelle méthode de lecture choisir ? Comment faire, comment s’organiser ?

Il y a :

  • la globale,
  • la syllabique,
  • la mixte,
  • par le geste,
  • avec le corps…

De quoi devenir chèvre lorsque c’est la première fois que l’on met le nez dedans !

Et puis entre les méthodes pour les parents, loin d’être complètes, juste du markéting, ou alors l’arsenal avec le guide du maître, c’est hyper compliqué de faire son choix.

Dans cet article, je ne vais pas te décrire toutes les méthodes, même les différents types de méthodes.

Je vais essayer de faire quelque chose de super concis, prêt à l’emploi, si tu ne veux pas passer deux ans à te former et à comprendre le chimblique…

Ce ne sera donc qu’un point de vue de par mon ex-métier d’instit et mon souci de vous permettre de passer direct à l’action et d’aider vos enfants qui sont tout de suite en demande…

Un conseil, parmi tant d’autres…

Les premiers pas dans la lecture 

Une introduction avec la fameuse méthode des alphas a fait largement ses preuves.

Le tout est de ne pas trainer en longueur avec les alphas… le matériel fini par être cher et le risque est que l’enfant ait ensuite du mal à s’en détacher.

Un site d’instit (Le cartable de Sanléane) propose une progression sur trois jours et une autre sur sept jours et comment y faire référence tout au long de l’apprentissage. Cette progression est très bien faite. 

C’est par ici.

Lorsque vous cliquez sur « télécharger le dossier complet », vous avez la progression en trois jours ou la progression en sept jours de disponibles. Suivant l’âge de votre enfant, celle en sept jours peut-être mieux. (Plus il est jeune, plus vous pouvez rester longtemps).

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Sites ressources

Remarque : 3 jours ou 7 jours, pour nous parents, ça reste une proposition. Libre à nous d’aller au rythme de notre enfant, de faire seulement 10 minutes par jour…

Une seule règle : que ça reste un plaisir pour tout le monde ! 

Il y a plein de fiches, jeux à imprimer.

Le matériel à se procurer

Les figurines des alphas, vous en trouverez pleins sur le Boncoin. C’est en vente avec le livre du conte, ici.

Le livre du conte, en vente ici.

Les albums : « à la poursuite des alphas » et « sauve qui peut ». Même chose, sur le boncoin ou neufs.

Et bien sûr de quoi imprimer…

Si vous êtes juste en budget : 

Vous pouvez imprimer les figurines en papier et les plastifier. C’est moins bien pour la manipulation, mais franchement, ça peut suffire. Les modèles sont dispos sur le site cité ci-dessus.

Pour le livre du conte, il y a la version lue sur YouTube ainsi que la version animée. C’est toujours moins bien que le livre, mais ça peut faire l’affaire. 

Pour les albums, même chose que pour le conte. Il est vraiment bien de les avoir, mais il existe la version lue sur YouTube : sauve qui peut et à la poursuite des alphas.

Le mieux est d’installer un poster imprimé des alphas quelque part.

La méthode de lecture Taoki

Une fois cette petite introduction à la combinatoire, vous pouvez directement passer à une méthode de lecture.

Pourquoi la méthode Toaki ?

C’est une méthode syllabique, beaucoup plus simple à transmettre pour les parents débutants 😉.

Elle va pouvoir s’articuler très facilement avec la méthode des alphas.

De plus, elle est souvent utilisée par les enseignants, donc, c’est facile de trouver des ressources en rapport gratuitement.

Les graphismes sont assez sympas et attrayants. Bon les textes, au départ, sont assez basiques (forcément) et redondants. Mais c’est sécurisant pour les enfants et rapidement, ils se lient aux personnages. 

Le vocabulaire est riche en avançant dans la méthode.

Le personnage voyage, du coup, ça permet de susciter de l’intérêt pour d’autres cultures, paysages et donc si la mayonnaise prend, de faire des recherches sur d’autres pays, de faire de la cuisine exotique… de préparer un futur voyage, pourquoi pas ?

Contrairement aux méthodes anciennes (que j’adore pour leurs dessins et leur simplicité lorsqu’on a un peu de bouteilles pour les rendre ludiques, voir Daniel et Valérie), Kaoki est plus en lien avec l’univers des enfants. 

Le matériel à se procurer :

Éventuellement, vous pouvez lire le guide du maître, si la motivation vous prend…(et que vous avez 30€ à dépenser en plus, pour quelque chose, il faut le reconnaître, d’assez lourd).

Mais même sans ça, vous aurez de quoi accompagner votre enfant correctement.

Les maîtres mots : simplicité et plaisir. Dès que ces deux conditions ne sont pas remplies, faites une pause !

Les gestes Borel-Maisonny

Les alphas permettent de comprendre la combinatoire et également de mémoriser le son des lettres

La méthode Taoki permet une progression grâce à une approche syllabique de la lecture, assez simple à mettre en place.

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Comment faire un labyrinthe à billes en carton

En complétant avec les gestes Borel-Maisonny, ça permet d’avoir une approche kinesthésique supplémentaire et ainsi de solliciter des intelligences différentes de votre enfant. Comment savoir à l’avance ce qui va l’interpeler davantage ?

En plus, c’est juste un geste à rajouter à l’apprentissage d’un son. C’est très ludique, simple à mettre en place et… gratuit !

Vous pouvez les trouver à télécharger ici.

Donc, si je reprends, pour apprendre un son à votre enfant, vous avez Taoki, vous pouvez également montrer la lettre des alphas, en cas de besoin ou d’oublie du son et vous complétez avec le geste.

L’écriture suivant la méthode Dumont

La lecture et l’écriture sont liées. On lit parce que c’est écrit, pour avoir le message, et on écrit pour être lu.

Donc, en parallèle de l’apprentissage de la lecture, il est important de proposer des gestes d’écritures.

La méthode Dumont est géniale, car elle est ludique, elle met en scène le corps, l’oeil, la main…

Pour les parents, je conseille ce support (Ma méthode d’écriture Danièle Dumont), plus simple pour une utilisation complète.

En complément

Surtout, continuez à lire des histoires à votre enfant, quotidiennement. C’est comme ça que le sens de la lecture sera plus inné chez lui. 

Lui lire des histoires, des romans est essentiels pour la construction de notions grammaticales, pour la conjugaison, pour stimuler l’imagination et le goût de lire.

C’est également l’occasion de passer des moments douceur…

De sa naissance à son adolescence !

Et puis, lorsqu’il sera prêt, proposez-lui des petites histoires à lire seul. Tous les romans « première lecture ». Ils sont souvent classés par niveau. 

S’il vous le demande, accompagnez-le dans ses lectures.

Vous êtes prêts !

Vous voici parés pour de grandes aventures dans le fabuleux monde de la lecture !

Est-ce que vous vous êtes posé ces questions concernant les méthodes…?

Est-ce que cet article vous aide ? Répondez-moi dans les commentaires.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

  • miss Obou

    Bel article qui nous permet d’y voir un peu plus clair dans toutes ces méthodes! Merci pour ce partage qui tombe d’autant mieux que j’en suis précisément à cette étape avec mon P’tit Loup! J’en faisais justement un article sur le sujet sur mon blog. Pour l’instant, il s’amuse avec les alphas et commence à bien intégrer les sons que font chaque lettre! Un bon début!

  • Lesptitschats

    Super cet article. Merci beaucoup Marion. Je suis en plein dedans justement. As-tu testé le cahier du maître des alphas ? J’aurai bien aimé avoir ton retour dessus. Mais en tous cas là on a du super contenu pour bosser grâce à toi. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *