si j'avais une baguette magique...
carnaval d'articles,  émotions

Et si j’avais une baguette magique …

Vous savez quelles questions me reviennent sans cesse en tête ?

Quel est le positif dans tout ça ?

Comment puis-je faire pour que ma vie s’en trouve plus riche ?

Construire pour…

Et pas en réaction à…

Oui, mais comment ne pas être en réaction à tout ce qui se passe en ce moment ?

Le climat de peur qui s’enracine, la restriction de nos libertés, toujours plus de contrôle, de jugements, d’amalgames grossiers…

Le dérèglement climatique et les gros pollueurs qui ne changent rien…

On nous infantilise, on nous déresponsabilise…

Mais finalement, qu’est-ce qui se passerait si ça n’avait pas d’emprise sur nous ?

Imaginons …

Imaginons un monde sans peur, responsable

Un monde où on prendrait le temps de réfléchir ensemble, où l’intelligence collective ferait entendre sa voix

Un monde où nous serions responsables.

Responsable de nous, de nos choix, de nos jeunes enfants, de nos vies.

Un monde sans punitions, sans amandes, sans prisons, sans coups de bâtons, sans affirmations abusives du « président »,

Un monde où nous choisirions de faire confiance ou non à l’école,

Un monde où l’école serait un lieu d’épanouissement, de respect, d’horizontalité,

Un lieu de partage, d’expériences, de jeux…

Et que même avec tout ça, nous pourrions choisir l’IEF,

Sans forcément être montrés du doigt.

Nous pourrions même être compris, respectés, avoir notre place.

Mais finalement, aujourd’hui nous avons encore le choix ! 

Le choix de crier notre bonheur d’être en famille,

Notre bonheur d’apprendre ensemble et de s’inventer notre vie au jour le jour…

Nous pourrions crier cette joie, tout simplement.

Construire pour… et ne pas réagir contre.

Je vais vous demander de fermer les yeux et de laisser parler votre imagination.

Si j’avais une baguette magique…

Si j’avais une baguette magique, je créerais des bulles de résilience où nous pourrions vivre ensemble.

L’individu comme le collectif y serait honoré, choyé…

Chaque journée serait baignée d’entraide de partage, de soutien et tout simplement de tranquillité.

La création serait au rendez-vous, le beau, l’agréable…

Chacun pourrait bâtir la réponse à ses besoins, en être l’auteur et le créateur.

Les bâtisseurs, permaculteurs, boulangers, artistes, musiciens, ébénistes, grimpeurs, formateurs… seraient encouragés, accompagnés et vivraient de leur passion pour le plus grand plaisir de tous.

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Liberté financière : 6 croyances limitantes qui nous empêchent d'y accéder

Notre mission de vie s’accomplirait… vers toujours plus de respect et de bonheur.

Adultes comme enfants serions libres, autonomes, responsables.

Nous aimerions nous former, apprendre chaque jour.

Nos enfants verraient leur flamme intérieure, leur soif d’apprendre, cet élan vital grandir chaque jour.

La méditation aurait alors une place importante dans notre équilibre, ainsi que la spiritualité et la paix intérieure…

… au coeur de ce beau mandala humain.

Nous nous nourririons sainement avec respect de notre terre nourricière, de notre corps.

Nous serions en communion avec la nature, notre continuum retrouverait son chemin.

Nos âmes pourraient communiquer librement, sans l’entrave de la parole et de l’interprétation… 

Nos pensées seraient transparentes, un peu comme dans ces tribus dites « primitives ».

Je crois même que je vais fabriquer cette baguette magique et choisir de vivre de cette façon. 

Qui vient avec moi ?

Je suis sérieuse avec cette invitation. Nous venons de passer 4 mois à vivre ensemble, dans le but d’imaginer, de mettre sur pied notre bulle de résilience, notre oasis.

Ce projet n’a pas pu voir le jour, ça ne l’a pas empêché de nous apporter de la joie. Nous avons vu que c’était profondément ce qui nous nourrissait. 

Nous continuons donc notre chemin, notre voyage.

Si ces mots vous ont touchés et que vous entrevoyez sérieusement ce changement, j’attends votre message avec impatience.

Dernier point important : nous souhaiterions rester dans un périmètre de trois heures des hautes Alpes.

Et vous, que feriez-vous si vous aviez une baguette magique ?

Vous pouvez vous laisser aller dans les commentaires…

Carnaval d’articles

Ce texte fait parti d’un carnaval d’articles que j’organise. J’ai commencé par écrire ces quelques mots, d’abord ce titre…

Et puis, je me suis dit que ce serait chouette d’un faire un carnaval, de recueillir d’autres articles sur le même thème. Ça peut vous permettre de découvrir d’autres blogueurs, sur des thématiques similaires ou bien différentes.

Si ça vous intéresse, vous pouvez vous rendre sur cette page pour découvrir tout ça…

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    15
    Partages
  •  
  • 13
  • 2

3 commentaires

  • Sandrine

    Si j’avais une baguette magique… déjà, je ferai apparaitre un petit chalet dans la montagnt 😉 Mon rêve de toujours, moi qui passais mes vacances en Suisse chez mes grands-parents !
    Un monde de paix, de solidarité, de communion. Un monde de respect, de générosité, de tolérance, de compréhension… Je crois que ma baguette magique finirait pas manquer de repos !! 😂
    Je vais tenter de participer à ton carnaval moi aussi. Merci pour ce partage qui nous offre une parenthèse lumineux en ces temps si sombres !

  • michèle

    Coucou Marion !

    Nous habitons dans les alentours de Forcalquier, en campagne. Deux maisons avec joli terrain sont à vendre derrière chez nous et nous rêvons que des familles dans notre mouvance viennent s’y installer ! Contacte-moi si ça t’intéresse !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *