Apprendre en s'éclatant toutes les compétences de socle
IEF,  partage d'idées

2 activités pour apprendre en s’éclatant

L’instruction en famille c’est tellement chouette… Tout est permis ! Même d’apprendre en s’éclatant ! Et ce ne sont pas les idées d’activités qui manquent ! Oui, alors, c’est facile de s’instruire en s’amusant !

Ah oui, vraiment ?

C’est ce qui se passe chez vous ?

Vous avez toujours des tonnes d’idées hyper sympas qui permettent de motiver l’enfant tout en rassurant les parents ?

Du style « on s’éclate et on travaille les compétences du socle, on se fait confiance et c’est vraiment trop bien ! ».


Si la réponse est oui, alors pas la peine de lire cet article 😂


Par contre, si c’est plutôt non, peut-être vous laisseriez vous tenter par quelques idées ?

Franchement, quel parent n’aimerait pas voir son enfant apprendre avec fougue et passion

Dévorer les livres, enchaîner les expériences, aller vers toutes les rencontres…

Mais qu’est-ce qui nous manque donc ?

  • Une pointe de créativité ?
  • Un chouille d’expérience ?
  • Un manque de confiance en nous, en nos enfants, en la compréhension des inspecteurs (mais comment oseriez-vous ?🤣) ?
  • Du temps, tout simplement ?

Souvent un peu de tout ça…

Bah, je vous propose, le temps d’un article, de mettre tout ça de côté, d’essayer le costume de super parent et de voguer sur une vague d’idées pour s’éclater en famille (tout en ayant un oeil sur les compétences travaillées 😉).

J’enfile ma cape et j’arrive !

1re activité : « Je te lance un défi »

C’est un peu la phrase passe-partout pour faire passer n’importe quelle idée… 

Trois règles pour le parent :

  • être présent si besoin pour un coup de main demandé
  • faire confiance et lâcher prise sur la procédure adoptée par l’enfant pour relever le défi
  • s’assurer de la faisabilité de l’activité, donc adapter selon l’âge de l’enfant.

Ici, je vous propose le défi « Préparer un repas pour x personnes ».

Pour un enfant de moins de 6 ans, simplifier la consigne avec « préparer le dessert pour ce soir ».

Et bien sûr, ne pas oublier de demander à l’enfant s’il est OK pour relever le défi.

Donc chaque enfant va adopter sa stratégie.

Mais en règle générale, voici les étapes pour cette tâche qu’un adulte adopterait :

  1. faire un menu
  2. trouver les recettes (Net ou bouquins de cuisine, bibliothèques…)
  3. faire une liste d’ingrédients
  4. faire une liste de course en fonction de ce qu’il y a à la maison
  5. aller faire les courses
  6. réaliser le menu
  7. nettoyer les ustensiles et la cuisine
  8. manger avec ses invités
  9. faire la vaisselle

Suivant l’âge des enfants, on peut apporter différents types d’aide ou à l’inverse de complications

  • apporter des recettes dessinées ou simplifiées
  • faire le ou la scribe, le lecteur ou la lectrice
  • demander la rédaction d’un menu décoré
  • proposer un nombre d’invités impair (niquel pour travailler les multiplications, divisions et donc fractions !)
  • sortir les ingrédients

Mais l’idée ici est de profiter de toutes les étapes avec plus ou moins d’aide. Même à 4 ans, c’est chouette de faire une liste de course, de chercher dans le magasin, de barrer lorsqu’on a trouvé, de donner les sous à la caisse…

Effectivement, ça prend plus de temps. Mais le temps n’est-il pas une variable ?

Finalement, est-ce que ça n’en fait pas gagner ?

Je vous laisse méditer un peu ce sujet et me donner votre réponse dans les commentaires…

Outils d’aide gratuits :

Beaucoup de recettes illustrées (top !)

Repas enfant original, sain et délicieux- 40 drôles d’idées pour toute occasion (pour donner des idées… avec ça, on peut leur faire avaler n’importe quoi 😂)

Pour faire une liste des courses illustrée pour les petits, il suffit d’imprimer la recette illustrée deux fois et de découper les ingrédients à acheter.

Compétences travaillées : 

Ici je me base sur la réalisation du défi en entier, du choix du menu au nettoyage, pour les grands, comme pour les petits.

Rappel : cette activité permet d’aller vers la maîtrise de ces compétences, ça ne veut pas dire que l’enfant les maîtrise déjà.

À vous d’adapter suivant ce qui est réalisé par l’enfant.

  • Écouter pour les comprendre des messages oraux ou des textes lus par un adulte. (cycle 2)
  • Pratiquer avec efficacité trois formes de discours attendues : raconter, décrire, expliquer. (cycle 2)
  • Pouvoir manifester sa compréhension d’un message oral, d’un propos, d’un texte lu, d’un discours, d’une émission, etc. (cycle 3)
  • Identifier des mots rapidement : décoder aisément des mots inconnus réguliers, reconnaître des mots fréquents et des mots irréguliers mémorisés (cycle 2)
  • Lire à voix haute avec fluidité (cycle 3)
  • Recourir à la lecture de manière autonome pour chercher des informations, répondre à un problème, compléter une connaissance, vérifier une hypothèse ou un propos.(cycle 3)
  • Avoir recoure à l’écriture de manière autonome pour garder des traces écrites, pour réfléchir et pour apprendre (cycle 3)
  • Être capable de participer à un projet d’écriture collectif (cycle 3)
  • Être capable d’utiliser le vocabulaire spécialisé à bon escient (cycle 4)
  • Savoir transcrire un énoncé oral sans erreur phonologique, en maîtrisant la segmentation des unités linguistiques et en utilisant une ponctuation  adaptée (cycle3)
  • Comprendre et utiliser des nombres entiers pour dénombrer, ordonner, repérer, comparer.(cycle2)
  • Calculer avec des nombres entiers (cycle2)
  • Utiliser et représenter les grands nombres entiers, des fractions simples, les nombres décimaux.(cycle3)
  • Résoudre des problèmes impliquant des longueurs, des masses, des contenances, des durées, des prix (cycle3)
  • Planifier les étapes et les tâches pour la réalisation d’une production (cycle4)
  • Rechercher des informations dans différents médias (presse écrite, audiovisuelle, web) et ressources documentaires. (cycle3)
  • Connaître les règles de sécurité de base (cycle2)
  • Mettre en œuvre des premiers principes d’hygiène de vie et de respect de l’environnement (cycle2)

2e activité : « Partir à la chasse au trésor »

Quand l’imaginaire s’en mêle…

Déjà vu ?

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Comment bien commencer l'instruction en famille ? le podcast

Oui, c’est sûr…

Mais tellement puissant !

Avec un peu d’imagination et de créativité, on peut tout travailler avec une chasse au trésor.

Le tout est d’avoir une bonne recette de base, un plan d’action infaillible… 

Le principe ?

Aller d’une énigme à l’autre jusqu’à trouver un trésor.

Pour tous les âges ?

Il suffit d’adapter le niveau des énigmes…

On peut mettre quelques minutes à résoudre une énigme ou même plusieurs jours.

Et aussi de définir un périmètre de recherche plus ou moins grand

De l’appartement à la ville entière ! 

De la maison à la forêt…


Vous doutez de la force des chasses au trésor ?

Avez-vous déjà entendu parler de la plus grande chasse au trésor d’aujourd’hui en France

29 ans qu’elle a commencée, personne n’a encore réussi à trouver la chouette d’or…

Cet article en parle pour les curieux ou si vous aussi vous voulez tenter votre chance 😉

Vous voyez que le pouvoir d’une chasse est hallucinant…


Je vais donc vous donner un plan pour construire une bonne chasse au trésor, des ressources pour trouver des éléments et aussi des idées.

Mais pour le reste, ce sera à vous de jouer ! 

Un plan infaillible :


Choisir un thème, une histoire, un défi fabuleux

Votre enfant deviendra alors le héros de l’histoire. 

Une merveilleuse façon de le plonger dans un rôle, dans l’action. 

La motivation est la clé de tout, même (surtout?) pour les apprentissages.

Si on a envie de trouver le trésor, on se creuse les méninges, on donne tout ça qu’on a. 

Et surtout, on s’éclate !

Voici des idées de thème :

  • les sorcières ou autres monstres
  • les dinosaures
  • les planètes ou étoiles
  • les animaux, la nature (mission vétérinaire, soigneurs…)
  • magie (noire, blanche, ingrédients…)
  • monde aquatique (sirène, disparu…)
  • thème historique (Égypte, moyen-âge, aztèques, cow-boys, explorateurs, espions russes)
  • agents secrets, missions (Arsène-Lupin, James Bond…
  • cirque
  • chasse scientifique (trouver les plans d’une fusée, découvrir un vaccin, éviter la collision d’une astéroïde…)
  • en lien avec le calendrier (calendrier de l’avent, Pâques…)
Un thème pour partir loin…

Choisir un trésor

Bonbons ?

Livre ?

Surprise ?

Comme pour un anniversaire, de quelque chose de simple au plus chiadé des cadeaux, tout est possible…

Le tout, c’est que ce soit en lien avec l’histoire, le thème choisi quoique ce ne soit même pas une obligation !

C’est comme pour un voyage en mode slow, l’important n’est pas la destination, mais le chemin pour y arriver.


Préparer des indices

Faites-vous une liste des indices que vous voulez utiliser.

En tant que bon parent d’enfant un IEF, pour ménager vos peurs, vous pouvez réfléchir en termes d’apprentissages.

Par exemple : un indice en lecture, un en écriture, un avec une énigme mathématique…

Ou tout simplement penser amusement, réflexion, joie.

Le plus étonnant, c’est que le résultat est sensiblement le même 😁

Quelques idées : 

  • Un rébus
  • Un message secret dans un alphabet inconnu
  • Un message écrit dans un miroir
  • Une devinette
  • Une série d’opérations
  • Un mot croisé
  • Un défi (une potion à réaliser ?)
  • Une énigme
  • Un casse-tête…

Le résultat de l’indice permet de trouver la cachette du prochain indice.

Par exemple vous avez une opération ou énigme mathématique

Lorsque c’est un défi, il peut être précédé de la phrase : « apporte ta potion au grand mage. Si elle est réussie, il te donnera une information des plus importantes ».


Élaborer une carte pour trouver le trésor

Une carte rajoute de la magie

Dans la dernière cachette, l’enfant peut trouver une carte qui lui permettra de trouver le trésor.

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Déscolarisation : mode d'emploi

Une autre possibilité est de mettre un morceau de carte avec chaque indice. Il va alors reconstituer sa carte tel un puzzle.

La carte n’est pas une obligation. Elle vient rajouter un peu de magie à l’activité. Chacun sait que tous les trésors se trouvent avec une carte !

Toutes les histoires du soir le prouvent ! Il ne s’agit pas de leur jouer à l’envers, tout de même.

Attention public averti !

Et dans les programmes, une compétence correspond à c cette activité, donc on n’a pas le choix 😉


Se faire une carte récapitulative

Sans carte ou plan du parent, c’est la panique assurée !

Quelque chose de très simple, juste pour indiquer les lieux et les indices à trouver.

Sous forme de liste, de carte, ou même les deux, c’est à vous de voir.


Cacher les indices

Dedans ?

Dehors ?

Tous les lieus sont possibles, en fonction de la météo, de l’âge des enfants, du nombre d’enfants…

Les chasses au trésor peuvent être réalisées de 1 à …. participants, dans un appart ou un pays entier, de 3 à 99 ans, comme l’exemple de cette chasse au trésor en France dont je vous ai parlé plus haut.

Préparez donc votre chasse discrètement !


c’est parti

Prévoir une petite mise en scène, un petit maquillage ou un simple foulard dans les cheveux de l’organisateur…

Quelque chose de très simple !

Attirer les enfants avant de commencer la narration d’une histoire incroyable…

La magie s’opère alors instantanément !

C’est parti !

Des ressources gratuites

Alphabet des fleurs

Défis

Des idées et des informations sur les alphabets codés

Petites chasses au trésor (ils ont un kit gratuit à télécharger avec plusieurs outils très intéressants)

Un alphabet codé

Chasses au trésor gratuites

Des ressources payantes

Ludeek

Petites chasses au trésor

Un petit mot

Les chasses au trésor toutes faites (et payantes) sont très attrayantes, joliment faites et surtout il n’y a plus qu’à les imprimer ! 

C’est très tentant !

Et je pense que de temps en temps, c’est bien de se laisser tenter.

Ça permet de voir comment c’est fait, comment ça s’articule.

Cependant, je pense que les enfants n’ont pas forcément besoin de grand-chose pour partir dans le monde de l’imaginaire.

Une petit histoire, deux, trois effets de voix, et c’est parti !

Les énigmes toutes simples notées sur de simples morceaux de papier font aussi l’affaire.

Vous en êtes capable, le tout est d’essayer.

Ici, je vous parle d’une chasse au trésor que j’avais organisée avec des Post-its. 

Les enfants se sont beaucoup amusés !

Compétences travaillées

Difficile de tout énumérer ! 

Ici, tout dépend des énigmes choisies… 

Dans la formation offerte à laquelle vous pouvez vous inscrire, vous trouverez toutes les compétences énumérées par cycle. 

Vous pouvez toutes les travailler avec des chasses au trésor ! 

Il « suffit de trouver les énigmes/ défis qui vont bien…

Je vais tout de même vous mettre les principales, que nous retrouverons dans la plupart des chasses que vous pourrez organiser.

  • Écouter pour les comprendre des messages oraux ou des textes lus par un adulte. (cycle 2)
  • Savoir écouter en maintenant son attention un propos continu de cinq à dix minutes, une lecture à haute voix, une émission documentaire associant son et image d’une vingtaine de minutes (cycle 3)
  • Pouvoir manifester sa compréhension d’un message oral, d’un propos, d’un texte lu, d’un discours, d’une émission, etc. (cycle 3)
  • Identifier des mots rapidement : décoder aisément des mots inconnus réguliers, reconnaître des mots fréquents et des mots irréguliers mémorisés (cycle 2)
  • Lire et comprendre en autonomie des textes inconnus adaptés à la maturité (cycle 2)
  • Recourir à la lecture de manière autonome pour chercher des informations, répondre à un problème, compléter une connaissance, vérifier une hypothèse ou un propos.(cycle 3)
  • Avoir recoure à l’écriture de manière autonome pour garder des traces de ses lectures, pour réfléchir et pour apprendre (cycle3)
  • Comprendre et utiliser des nombres entiers pour dénombrer, ordonner, repérer, comparer. (cycle 2)
  • Lire des plans et des cartes (cycle 4)
  • Réaliser un parcours en adaptant ses déplacements à un environnement inhabituel. L’espace est aménagé et sécurisé. (cycle 2)
  • Respecter les règles de sécurité qui s’appliquent (cycle 2)
  • Mener à bien une activité en dialogue avec d’autres (cycle 2)
  • Trouver des solutions pour résoudre un problème de compréhension. (cycle3)
  • Extraire et organiser les informations utiles à la résolution d’un problème. (cycle 3)
  • se repérer dans l’espace et le représenter (cycle 2)

C’est à vous

Ce qu’il vous reste à faire ?

Prendre connaissance de tout ça et prendre plaisir à mettre sur pied une activité qui vous parle et dans laquelle vous vous éclaterez avec votre enfant !

J’attends que vous me parliez de vos projets dans les commentaires 😉

Je suis sûre que votre imagination est déjà en route…

À quoi pensez-vous en ce moment ? 

Aller, c’est parti, en route pour l’aventure !

Partager l'article :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *