Comment préparer le contrôle pédagogique
contrôle pédagogique

Comment préparer le contrôle pédagogique ?

Au fil de mes conversations avec les familles en ief, je me suis rendu compte qu’on était tous influencés dans nos pratiques par le contrôle pédagogique

C’est vrai, imaginez-vous…

Comment serait votre vie en IEF s’il n’existait pas ?

Est-ce que vous ne seriez pas un peu plus détendu(e) ?

Est-ce que vous ne vous feriez pas plus confiance ? 

Cette pression agit sur moi, elle joue sur mes doutes, mes peurs et par conséquent mes choix…

Même si nous sommes en unschooling, je pense tout de même en termes d’apprentissages.

Je peux même vous avouer que par moment j’influence mes enfants pour qu’ils s’intéressent à des sujets « scolaires ».

Si le contrôle n’existait pas, je leur ferais plus confiance, je me ferais plus confiance, clairement.

Seulement, le contrôle pédagogique est bel et bien présent.

Et malheureusement, ça ne va pas en s’arrangeant… 

Nos libertés de choix éducatifs sont remises en doutes, 

Les inspecteurs ne les respectent pas toujours…

Mais au fait, faut-il préparer le contrôle pédagogique ?

Oui, absolument. Un contrôle bien préparé a plus de chances de bien se passer.

Pourquoi ?

  1. Ça nous laisse la possibilité, en tant que parents, de faire part de nos choix pédagogiques. 

Normalement, le contrôle doit-être en accord avec nos choix pédagogiques (d’après l’article D131.12 du code de l’éducation). 

Encore faut-il les avoir communiqués au contrôleur. 

Et ça, c’est la première chose à faire dans la préparation de ce contrôle.

2. Ça montre notre bonne volonté et notre envie de favoriser un échange constructif lors du contrôle.

Le fait de fournir un dossier de suivi prouve notre implication dans l’instruction de nos enfants.

La référence aux compétences est importante, car c’est ce qui nous est demandé et c’est sur ça que l’inspecteur base son contrôle. Autant parler le même langage.

3. Également pour booster notre confiance personnelle.

Ça ne vous est jamais arrivé de vous demander si votre enfant travaille assez aux yeux de l’institution ? 

Le fait de remplir les cases de compétences, que ce soit avec des activités formelles ou informelles, va vous permettre de voir tout ce que vous avez accompli, et de savoir où vous en êtes.

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Comment s'est déroulé notre contrôle pédagogique

4 . Pour faire un point sur la loi et les inciter à la respecter, tout en douceur

Le fait de connaitre vos droits, de savoir que vous êtes dans le cadre imposé est aussi bien rassurant. 

D’être bien droit(e) dans ses bottes, confiant(e) est un atout indéniable face à l’inspecteur. 

Si vous montrez de façon subtile, lors de la préparation, que vous connaissez la loi, ça sous-entend qu’ils doivent eux aussi la respecter.

Il y en a d’autres, mais ce sont les quatre principales raisons.

Comment préparer le contrôle pédagogique ?

Nous recevons une lettre de convocation au contrôle pédagogique environ un mois avant la date fatidique. 

La préparation peut se faire à partir de ce moment.

Elle revêt deux aspects :

  • la préparation pour le ou les contrôleurs (souvent un inspecteur et un conseiller pédagogique,
  • la préparation personnelle, psychologique j’ai envie de dire.

Les trois premiers points appartiennent à la préparation pour le contrôleur, le dernier à la préparation personnelle.

  1. La rédaction de la lettre explicative des choix pédagogiques

Cette lettre est très importante. Comme je le disais plus haut, elle permet d’exposer nos choix pédagogiques, de faire part de notre cheminement et de nos valeurs. 

C’est dans cette lettre que nous allons pouvoir dire si nous souhaitons des exercices écrits ou oraux…

Nous pouvons également faire passer le message que nous connaissons nos droits, les textes de loi. Bien sûr, c’est à faire de manière subtile. Mais ça apporte un certain aplomb, une légitimité.

Elle est à envoyer au plus vite, dans les jours qui suivent la réception de la convocation. 

2. La réalisation du dossier de suivi de votre enfant

C’est également un point crucial dans cette préparation. Ça prouve que nous connaissons les programmes, les compétences de cycle et/ou de socles. 

L’inspecteur a le droit de se référer aux compétences de cycle. 

Du coup, même si vous ne sommes pas obligés de nous y tenir, il est bon de notifier que nous les connaissons, nous les comprenons et nous sommes capables d’y faire référence.

Ça permet de faciliter l’entretien.

Le soucis : le jargon des compétences est lourd, parfois difficile à comprendre, ce qui rend la tâche au parent délicate.

Vous pouvez trouver le dossier de suivi vierge à remplir sur éduscol ou dans le kit spécial contrôle pédagogique disponible gratuitement sur mon blog (à la fin de cet article par exemple ou sur cette page)

3. Tout ce qui peut monter vos forces familiales

Vous pouvez réaliser un dossier avec tout ce qui met en valeur l’avantage de l’instruction en famille, dans votre famille : vos compétences, vos passions, vos outils, votre mobilité, ouverture sur le monde, la société….

Si vous avez réalisé un portfolio, vous pouvez également le préparer ici.

Si vous utilisez des supports, si vous avez des traces écrites, c’est bien de les ranger par ordre chronologique et par matière.

4. La préparation psychologique

Savoir ce qu’on attend de vous et où en est la loi en matière d’IEF est super important pour gagner en confiance.

En effet vous verrez ce qu’on peut exiger de vous et au contraire là où sont vos droits.

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  l'unschooling face au contrôle pédagogique

Je vous conseille donc de (re)lire les textes de lois concernés.

Le fait également de remplir le dossier de suivi de votre enfant va vous aider à avoir une vue d’ensemble des progrès de votre enfant. 

De toutes façons, d’une année à l’autre, un enfant progresse toujours. C’est son élan vital, on ne peut pas l’empêcher d’apprendre. C’est le fait d’en prendre conscience qui va vous aider à avoir confiance en vos pratiques (et en votre enfant).

Et une fois que le dossier est préparé, soufflez, prenez du bon temps avant le jour J !

Un outil pour t’aider à préparer le contrôle pédagogique

Dans le but de faciliter la vie des parents en IEF, j’ai mis au point une méthode pour préparer de façon claire et exacte le contrôle pédagogique.

C’est un outil qui va vous permettre de le préparer facilement et rapidement, de A à Z, même si vous ne comprenez rien au jargon de l’éducation nationale.

Je vous donne une méthodologie claire, à appliquer pas à pas. 

Vous n’aurez pas besoin de chercher quoique ce soit. Tout est disponible ici…

Ça va vous permettre d’être autonome dans votre préparation, du cycle 1 au cycle 4, que vous soyez en formel, en unschooling, en pédagogie alternative…

Il vous suffira de quelques heures pour tout préparer, à partir du moment où vous recevrez votre convocation.

Vous  pourrez vous servir de cet outil durant toute votre vie d’instruction en famille. 

La loi évolue ? 

La formation évoluera également, automatiquement, dans votre espace membre. Je m’y engage.

Je vous laisse vous rendre compte de ce que je propose par vous-même et profiter de l’offre promotionnelle de la semaine en cliquant sur cette page : 

CONTRÔLE PÉDAGOGIQUE : la méthode pour préparer le dossier complet en une semaine.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    45
    Partages
  •  
  • 44
  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *