métier faisable avec un enfant : sculpteur
organisation,  podcasts

Des métiers compatibles avec les enfants en instruction en famille, est-ce possible ?

Cela fait un an que j’ai publié l’article : Des idées de travail compatible avec l’instruction en famille. C’est l’article le plus lu du blog, celui que vous, chers lecteurs, vous préférez. Faire un métier AVEC ses enfants et leur laisser la possibilité de vivre sans école… j’avoue que ça donne envie !

Par conséquent, j’ai décidé de le remettre au goût du jour et surtout d’enregistrer le podcast pour simplifier la vie de ceux et celles qui n’ont pas trop le temps de le lire ! Vous pouvez ainsi le télécharger et l’écouter dans les transports, en voiture où encore en surveillant vos enfants qui jouent dehors.

Voici l’article écrit du podcast : Des idées de travail compatible avec l’ief

L’instruction en famille est un choix. Est souvent de ce choix découlent plusieurs conséquences : un des deux parents doit se dégager du temps pour s’occuper des enfants (voir les deux parents), le budget familial doit souvent être revu à la baisse, le rythme effréné de nos vies peut parfois se mettre en pause (nous avons le droit de prendre le temps), paradoxalement nous avons moins de temps pour nous, adultes, on se questionne alors sur notre mission de vie

Si vous souhaitez approfondir sur ces sujets, voici les articles complémentaires :

Pour aller plus loin 

Au début de l’article, je dis :

Est-ce une obligation de tout lâcher, professionnellement parlant, de faire un choix entre les enfants et le travail ? En effet nous pouvons avoir envie de continuer notre travail, ou d’en choisir un autre.

J’ai envie de rajouter : 

Lorsque nous choisissons de passer tout notre temps avec nos enfants, nous avons parfois l’impression de nous oublier. Le fait de se réorienter, petit à petit, vers une activité choisie, en accord avec nos valeurs et nos disponibilités, peut donner une impression de liberté.

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Défi : interview 14, podcast, Diane

Je m’explique. Lorsque je vais garder les brebis sans les enfants ou lorsque je m’isole quelques heures pour écrire pour mon blog, je me fais du bien, j’ai une sensation de plénitude.

C’est du travail, OK. Mais c’est un travail que j’ai choisi et qui me plait. Et tous ceux qui s’occupent de leurs enfants à temps plein, je suis sûre que vous me comprendrez : parfois, aller travailler est plus facile que de gérer nos chers petits. 

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! J’aime passer du temps avec eux et je ne voudrais pour rien au monde qu’ils retournent à l’école. Mais l’alternance est salvatrice, ça permet de se ressourcer émotionnellement et d’être ainsi plus disponible, n’est-ce pas ?

D’où l’importance de prendre le temps d’aller vers un nouveau métier, si l’ancien ne vous plaisait pas, vers un nouveau projet, pleinement choisi et désiré.

Organisation

S’arranger avec les horaires de votre conjoint

Il faut apprendre à déléguer. Je parle pour moi, ça n’a pas toujours été facile au départ d’admettre que leur papa pouvait également offrir du temps de qualité à nos enfants. J’avais cet espèce d’égo mal placé qui me faisait dire que je faisais mieux que lui, que les enfants avaient plus besoin de leur maman que de leur papa. Et bien, figurez-vous que c’est faux ! Et oui, je vous assure 🙂 Non, sans rire, dès que j’ai réussi à lâcher prise et à prendre du temps pour moi en confiant les enfants sereinement à Rico, ça a été du pur bonheur, pour eux et pour moi…

Bref, tout ça pour dire : foutons la paix aux conjoints et à leur façon de faire, je vous promets, c’est pour notre bien ! Et puis, une fois que je suis sortie de ce cercle vicieux, les enfants et leur papa ont pu enfin construire leur relation.

Métiers faisables avec les enfants en IEF

Assistante maternelle : suite à des retours d’expériences, il s’avère parfois difficile d’avoir l’approbation de son contrôleur (je ne sais pas si ça se dit comme ça) dans le cas d’instruction en famille. Il faut alors justifier que l’instruction se « donne » en dehors des temps d’accueil. Si vous êtes en unschooling, à priori, ça ne pose pas de soucis.

Artiste fait partie des métiers faisables avec des enfants en IEF

Les métiers d’art ou de création comme couturière, cuisinière-conserverie, artiste, créatrice de bijoux, musicienne, peintre, sculpteuse… peuvent être de véritables opportunités pour vos enfants de développer leurs propres talents. Ils vous voient exercer une activité-passion, et à mon sens, c’est le meilleur exemple que nous pouvons donner aux enfants. Ce n’est pas pour ça qu’ils feront la même activité, mais plutôt, ils verront la plénitude que procure le fait d’exercer sa passion et d’en faire son métier.

Remarque, c’est valable pour tous les métiers-passions, pas seulement l’art et la création. Mais certains métiers sont parfois plus difficiles à partager avec les enfants. Je pense à écrivain, traductrice, sage-femme, infirmière…

Une dernière parenthèse : pour exercer un métier tout en ayant un enfant à ses côtés, il ne faut pas que ce soit trop stressant et que l’enfant en pâtisse. Pour ne pas perdre de vue cet aspect là, je vous invite à visiter le site de  Catherine Dumonteil-Kremer qui regorge d’articles et d’idées bienveillants. C’est ici.

Les personnes qui ont aimé cet article ont aussi lu :  Défi : interview 9, podcast, Laurence

À quels autres métiers à faire avec les enfants pensez-vous ?

Je compte sur vous pour partager vos idées, vos expériences si vous connaissez d’autres métiers que l’on peut exercer tout en ayant les enfants en IEF. Faites naître des vocations !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    241
    Partages
  •  
  • 240
  • 1

2 commentaires

  • Gwen

    Merci pour ce super post !
    ce sont les questions que je me pose ces derniers mois.
    On a choisi l’ief à 2,il y a 4 ans…. Et entre temps, il y a 1 an, je me suis retrouvée toute seule. C’était papa qui travaillait, avait les ressources. Mais on a plus de papa, plus vraiment de ressources, et moi plus vraiment de moyen de déléguer ni dans la journée ni tout court… Du coup ça m’aide à répondre à certaines de mes questions, mais pas toutes.
    quand est il quand on se retrouve seul(e) à faire l’ief pour allier une entrée d’argent régulière et le bien être de nos enfants ?
    Ca fait 1 an que j’entends “mets les à l’école, t’auras 7h tranquilles que pour toi ! Tu seras moins fatiguée” mais l’ief est importante pour moi…..

    • Marion Billon

      Comme je te comprends quand tu dis que l’ief est importante pour toi ! Je ne sais pas quel âge ont tes enfants mais en grandissant ils deviennent plus autonomes et tu peux te permettre d exercer ton métier avec tes enfants à tes côtés ( boulot à la maison ou agricole ou autre). Pour l’instant il semble important de se soucier de ta reconstruction, ne penses-tu pas que le travail peut attendre ? Courage et prends soin de toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *