IEF,  loi

Loi Blanquer, que dit-elle ?

Je ne sais pas vous, mais personnellement, cette loi m’inquiète ! Qu’est-ce que ça va bien pouvoir changer pour nous, familles non scolarisantes ? Est-ce surtout symbolique ou est-ce que ça va apporter de réels changements ?

Il n’est pas évident de trouver concrètement des informations., en tout cas pour l’instant ! Entre les peurs des uns, les fausses informations… Je vais essayer ici de faire un petit résumé de ce que j’ai trouvé, en croisant plusieurs sources. 

J’ai épluché les documents de l’assemblée nationale et donc noté dans cet article mes trouvailles.

L’instruction obligatoire à trois ans

L’assemblée a adopté l’article pour que l’obligation d’instruction passe désormais de six à trois ans. (Café pédagogique)

Ce que ça change concrètement pour les familles en IEF :

  • Les lettres à la mairie et à l’inspection devront être envoyées pour septembre de l’année où l’enfant fêtera ses trois ans.
  • Les contrôles auront lieu à partir de l’année où l’enfant aura trois ans. Par exemple si l’enfant a trois ans en décembre 2019.

Le journal 20 minutes, affirme que le texte permet aux inspecteurs d’académie de mettre en demeure les familles de scolariser leur enfant

Le contrôle pédagogique sera effectué dès les trois ans de l’enfant et sera renforcé. Ainsi ils pourront agir tout de suite et demander aux familles de scolariser l’enfant si le contrôle relève une instruction non suffisante dans la famille, et ce dès trois ans.

Je répète l’âge, car ça me paraît tellement aberrant ! Vous imaginez, ils vont nous obliger à demander de la performance « scolaire » à nos petits bouts… En d’autres termes, c’est comme si on nous demandait une obligation de résultats et plus de moyens, comme c’était le cas avant, et ce dès trois ans ! (journal du centre)

En effet, jusqu’ici on nous demandait de mettre de choses en oeuvre pour que l’enfant ait acquis, à l’âge de ses seize ans, les compétences du socle commun des compétences. Il fallait qu’il progresse chaque année pour tendre à ce résultat.

Alors que là, ils souhaitent renforcer les contrôles dès trois ans pour voir de suite « les manques à l’instruction ». En d’autres termes, ils vont comparer les compétences de l’enfant aux compétences attendues à chaque fin de cycle. 

La liberté pédagogique des familles n’est donc plus respectée.

Je vous rappelle que j’ai été instit, et que de telles choses ne sont pas demandées pour les classes de maternelles. Les ateliers libres étaient encouragés, les jeux, les projets… obligation de moyens, certes, mais pas de résultats !

La plupart des parents s’occupant de l’instruction de leurs enfants vont prendre peur (et à juste titre) et risquent de proposer des fiches, du travail formel et j’en passe à leurs tout petits enfants… qui n’ont besoin que de jouer et de voir qu’on les aime pour avoir confiance en eux.

Les jardins d’enfants

Cet amendement adopté stipule que les enfants inscrits aux jardins d’enfants jusqu’à leurs six ans devront recevoir une instruction en rapport avec les compétences du socle. Je sais que ça ne concerne pas l’instruction en famille mais c’est encore une atteinte à nos choix éducatifs grave ! Il me semblait important de le noter ici.

Je cite : “Ces établissements feront l’objet d’un contrôle de la part des services académiques afin de vérifier le caractère effectif de l’enseignement. ”

Si mise en demeure de scolariser l’enfant, ce sera pour plus d’un an

Vous pouvez voir ici la modification de l’article 5 de l’amendement 781. Au paravent, si la famille était obligée de rescolariser l’enfant suite à un contrôle, c’était seulement pour l’année scolaire en cours (à minima). A parti de maintenant, ce sera jusqu’au moins la fin de l’année scolaire suivant l’année en cours.

Formation obligatoire des jeunes entre 16 et 18 ans

Cela concernera les jeunes voulant quitter l’école à 16 ans pour faire autre chose. 

Ne seront pas concernés : ceux qui sont dans un établissement scolaire, ceux qui sont apprentis, ceux qui travaillent, ceux qui font un service civique ou encore ceux qui bénéficient d’un dispositif d’accompagnement ou d’insertion sociale et professionnelle. (café pédagogique).

Voici l’amendement.

Je me demande ce que ça va donner pour les jeunes en IEF. Nous devrons certainement les déclarer jusqu’à leurs 18 ans pour justifier de l’instruction, s’ils ne désirent pas faire de formation à leurs 16 ans.

Si vous avez des informations complémentaires vérifiées, merci de les mettre en commentaire. Je ferai également évoluer l’article si je trouve d’autres informations…

Évaluations nationales

Les familles inscrites en IEF peuvent demander à ce que leur enfant passe les évaluations nationales. Ils en seront informés, rien n’est obligatoire. Voici l’amendement.

Sources :

Voici le PDF complet, publié par l’assemblée nationale, le 18 février 2019 : cliquez ici pour le lire.

Documents de l’assemblée nationale : voir les liens dans l’article et aussi ici.

Portail de l’IEF : page Facebook

Le collect’IEF

20 minutes : cet article

Journal du centre

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 255
    Partages

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







​​Recevez gratuitement votre kit spécial inspection